Devoir de Philosophie

Toute connaissance passe-t-elle par des représentations ?

Extrait du document

Afin d'éclairer ce point, prenons un exemple tiré des Méditations métaphysiques :               Considérons un morceau de cire fraîchement tiré de la ruche ; nos sens nous en livrent une représentation : celui-ci est solide, dur, froid, parfumé de l'odeur des fleurs, etc. Mais, approchons-le du feu, il fond et devient méconnaissable : il est désormais chaud, liquide, mou, etc. J'imagine alors que la cire peut prendre diverses figures dans l'espace et dans le temps : je me représente alors, en imagination, divers états de la cire. Toutefois, qu'est-ce qui me fait connaître réellement la cire ? Non pas les sens, qui m'en livrent un seul aspect à un moment donné. Non pas l'imagination, qui me permet seulement de parcourir les divers états possibles de la cire. C'est l'entendement, qui me représente la cire indépendamment de son état actuel (donné par les sens) ou de ses états possibles (données par l'imagination).    

II - La connaissance « passe « par des représentations            

Quels progrès avons-nous réalisé grâce à cet exemple ? Premièrement, nous avons constaté que seule l'imagination procède par représentation (au sens d'image), puisqu'elle permet de se figurer les divers états de la cire. Deuxièmement, même si au sens large la représentation s'applique aux sens, à l'imagination et à l'entendement, seul l'entendement fournit une représentation ayant trait à la connaissance de la nature de l'objet.

Afin d'entamer notre réflexion, commençons par distinguer notre sujet du suivant : « La connaissance passe-t-elle par des représentations ? « En effet, il ne s'agit pas uniquement de s'interroger sur les rapports entre connaissance et représentation, mais également d'arriver à mettre l'accent sur les divers types de connaissance et leur rapport à la représentation. « Toute connaissance « ne sera donc pas compris comme « tout contenu de connaissance « – ce qui semble déjà renvoyer à la représentation – mais comme « tout mode de connaissance «.

            Ainsi, demandons-nous : quel processus de connaissance  mobilise une ou des représentations ? De quelle faculté dépendent alors les représentations ? De quels types sont les représentations en question et en quoi contribuent-elles à la connaissance ?

 

Liens utiles