Devoir de Philosophie

Y a-t-il plusieurs façons de connaître ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

°La chose est perçue par sa seule essence quand, par cela même que je sais quelque chose, je sais ce qu’est connaître une chose.«

 

Baruch Spinoza, Traité de la réforme de l'entendement

«Puisque donc la vérité ne requiert aucun signe, mais qu'il suffit de posséder les essences objectives des choses ou, si l'on préfère, les idées, pour supprimer tout doute, il s'ensuit que la méthode qui veut qu'on cherche le signe de la vérité postérieurement à l'acquisition des idées, n'est pas la vraie.«

 

Baruch Spinoza, Traité de la réforme de l'entendement


« La connaissance véritable est l'intuition rationnelle ·~[·]~1 L'idée vraie indique par elle-même qu'elle est vraie. Sa valeur de vérité ne dépend d'aucun signe extérieur que l'esprit devrait préalablement connaître. Elle est vraie en se suffisant à elle-même. L'expérience n'offre pas de véritables connaissances D ans la «connais­ sance» du prem ier genre, ce n'est pas l'en­ tendement qui construit •L8 chose est perçue par uuule .... ncequand, par cele mime que Je sais quelque chose, Je sels ce qu'..t~ .... c:haaoo Beruch Spinoza , TtaJté de la rMorme t» l'entendement le savo ir, ma is l 'i mag i­ nation. La généralité de l'i d ée n'es t rien d'a u tre que la constance , jamais démen tie, des cas. r; ex­ pér ience vague n 'offre donc aucune certitude , car il y a bien une dif ­ férence entre ne pas douter et être certain. La déduction n'atteint pas la chose elle -même S i l 'ess e n ce d ' une chose est déd uite d'une autre chose, alors cette chose ne pe u t pas être connue pour elle­ même. En effet , sa connaissance ne dépend pas de ce qu 'elle est, mais de la chose pre­ mière do nt on se sert pour parvenir , par déduc­ tio n, à en sai sir l' exis ­ tence. Il est clair , en revanche , qu ' on connaît un e chose avec certi- tude lorsqu 'on en per ­ çoit l'essen c e. Connaître , c ' est répondre à la question: qu 'est ­ ce qui est réel? L a valeur d ' une déduction repose sur l'intuit ion ration ­ nelle qui la fonde. Seule l'intuition permet de c onnaître toute chose , à la fois dans sa singula­ rité et dans son rapport avec la totalité. La vraie certitude est un savo ir qui se sait fondé et com ­ prend ses propres fo n ­ dements. Seul le tro i­ sième genre de connais­ sance permet d'atteindre c e savoir. La seule vraie connaissance , c 'est la conscience certaine de connaitre , c 'est le mom ent où l'intuition se suffi t â elle-même . L'intuition du vrai est une lumière qui trouve sa garantie dans sa propre clarté. »

Le document : "Y a-t-il plusieurs façons de connaître ?" compte 878 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document Y a-t-il plusieurs façons de connaître ?

Liens utiles