Devoir de Philosophie

EMC: Le système pénitentiaire

Publié le 18/05/2022

Extrait du document

« DANG Toàn 1èreG3 Le système pénitentiaire I-Quelles prisons, objectifs, effectifs Le système pénitentiaire en France est formé par l'ensemble des prisons où sont détenues les personnes avant leur procès et celles qui ont été condamnées à des peines de prison. On distingue, selon les caractéristiques des détenus : -La « Maison d’arrêt » : Elle reçoit les personnes prévenues en détention provisoire (détenues en attente de jugement ou dont la condamnation n’est pas définitive), les personnes condamnées dont la peine ou le reliquat de peine n’excède pas deux ans et les condamnés en attente d’affectation dans un établissement pour peines. Elles ont été créées en 1791 par l’Assemblée constituante et sont à ce jour au nombre de 86. -Les « Établissements pour peine», elles sont à ce jour au nombre de 94 : * Les « Centres pénitentiaires » Les centres pénitentiaires sont des établissements mixtes. Ces prisons regroupent plusieurs quartiers qui peuvent comprendre à la fois une maison d’arrêt, un centre détention ou une maison centrale. Ils sont à ce jour au nombre de 50. *Les « Centres de détention » (CD) Les détenus condamnés à une peine supérieure à deux ans et qui présentent des perspectives de réinsertion sociale peuvent accomplir leur peine dans un centre de détention. Dans ce type d’établissement, l’accent est mis sur la réinsertion des détenus (travail, activités culturelles et sportives, etc.). Ils sont à ce jour au nombre de 27. * La « Maison centrale » (MC) Un détenu condamné à une longue peine peut accomplir celle-ci au sein d’une maison centrale. Ce type d’établissement accueille également les détenus présentant des risques particuliers. L’organisation et le fonctionnement d’une centrale sont principalement axés sur la sécurité. Elles sont à ce jour au nombre de 6. *Les « Établissements pénitentiaires pour mineurs » (EPM) Les établissements pénitentiaires pour mineurs sont des prisons spécialisées dans la prise en charge des mineurs délinquants. Les premiers d’entre eux ont été ouverts entre 2007 et 2008. Ils sont à ce jour au nombre de 6. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles