Devoir de Philosophie

Les meilleures citations de Sigmund Freud

Extrait du document

freud
"Les hommes sont forts, tant qu'ils défendent une idée forte ; ils deviennent impuissants, dès qu'ils veulent s'y opposer."  Cinq leçons sur la psychanalyse (1909) "Si nous admettons comme un fait expérimental ne souffrant aucune exception que tout ce qui vit retourne à  l'état inorganique, meurt pour des raisons internes, nous pouvons dire : la fin vers laquelle tend toute vie est la mort."  Essais de psychanalyse (1927) "Le caractère normal de la vie sexuelle est assuré par la conjonction vers l'objet et le but sexuels de deux courants, celui de  la tendresse et celui de la sensualité."  Trois essais sur la théorie de la sexualité (1905) "Pensez au contraste attristant qui existe entre l'intelligence rayonnante d'un enfant bien portant et  la faiblesse mentale d'un adulte moyen."  L'avenir d'une illusion (1927) "L'inconscient est le psychique lui-même et son essentielle réalité."  L'interprétation des rêves (1900) "Dans les temps que nous pouvons nommer pré-scientifiques, les hommes n’étaient pas embarrassés pour expliquer le rêve."  Sur le rêve (1900) "Vous savez rapprocher de si près l'expression de l'objet, que les plus fins détails de celui-ci deviennent perceptibles,  et que l'on croit saisir des relations et des qualités qui jusqu'à présent n'avaient absolument jamais été exprimées par le langage."  Lettre, à Stefan Zweig, 14 avril 1925 "Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons, jamais plus irrémédiablement malheureux que si nous avons perdu la personne aimée et son amour."  Malaise dans la civilisation (1930) "Qui naît mélancolique tête la tristesse en tout évènement."  Lettre, à Stefan Zweig "Aux îles Salomon, l'homme une fois marié, ne doit plus voir sa belle-mère ni lui parler. Lorsqu'il la rencontre, il feint de  ne pas la connaître et se met à courir aussi vite que possible, pour se cacher."  Totem et Tabou (1913)

« "Dans les temps que nous pouvons nommer pré-scientifiques, les hommes n'étaient pas  embarrassés pour expliquer le rêve."  Sur le rêve (1900) "Vous savez rapprocher de si près l'expression de l'objet, que les plus fins détails de celui-ci deviennent perceptibles,  et que l'on croit saisir des relations et des qualités qui jusqu'à présent n'avaient ab solument jamais été exprimées par le langage."  Lettre, à Stefan Zweig, 14 avril 1925 "Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aim ons, jamais plus irrémédiablement malheureux que si nous avons perdu la personne aim ée et son amour."  Malaise dans la civilisation (1930) "Qui naît mélancolique tête la tristesse en tout évènement."  Lettre, à Stefan Zweig "Aux îles Salomon, l'homme une fois marié, ne doit plus voir sa belle-mère ni lui parler. Lorsqu'il la rencontre, il feint de  ne pas la connaître et se met à courir aussi vite que possible, pour se cacher."  Totem et Tabou (1913) »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles