Devoir de Philosophie

L'État est-il au service de l'individu ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

individu Ou ne s'agit-il pour nous que du jeu de l'intérêt bien compris ? Voire de la satisfaction égoïste des besoins, qui engendrent le conflit ? Quoi qu'il en soit, la société semble peser sur l'individu, hypothéquant sa liberté et l'empêchant d'être ce que bon lui semble. D'un côté, la société semble subie : les règles et coutumes sont léguées par la tradition, les sociétés antérieures, que nous n'avons pas choisies. D'un autre côté, elle résulte de l'action humaine, elle est instituée : les lois qui organisent les affaires humaines proviennent de la décision des hommes, ce qui implique qu'ils agissent librement dans la société. Bien entendu, ce second caractère sera d'autant plus effectif que le citoyen possède la possibilité de participer au processus de décision et qu'il accède réellement à la sphère du droit. D'autant plus que ces lois lui seront par la suite imposées par l'État.Diverses tendances conflictuelles émergent au sein de ce débat : par exemple entre les idées de liberté et d'égalité. Chacun aspire à être libre et en même temps protégé par l'État. D'autres idées mettent au contraire l'accent sur l'intérêt commun : par exemple la fraternité.

Jusqu'au XIXe siècle, l'Etat est considéré comme ce qui permet sinon d'unifier, du moins de concilier, la pluralité des intérêts différenciés des individus qui composent la société.
Marx montre que l'Etat n'est jamais que l'illusion que la communauté sociale se fait sur elle-même et qu'il est toujours, en son fond, au service des intérêts particuliers d'une caste ou d'une classe.

Liens utiles