Devoir de Philosophie

ESSAIS DE THÉODICÉE SUR LA BONTÉ DE DIEU, LA LIBERTÉ DE L’HOMME ET L’ORIGINE DU MAL, 1710. Gottfried Wilhelm Leibniz

Extrait du document

dieu

Le titre de cet ouvrage a donné au vocabulaire philosophique un nom commun, théo-dicée, par lequel on désigne toute tentative de disculper Dieu de la responsabilité du mal dans la création. Lorsque Leibniz l’entreprit en 1710, la chose était loin d’être nouvelle (Platon disait déjà: Dieu est innocent!). Au moins Leibniz créa-t-il le mot; sans prendre soin, d’ailleurs, d’en expliquer le sens, à tel point que certains de ses contemporains y virent le patronyme emblématique de quelque auteur anonyme (l’ouvrage ayant paru sans nom d’auteur). Le plus important des livres que Leibniz a publiés de son vivant est un ouvrage de circonstance, destiné à polémiquer avec Bayle, dont le Dictionnaire avait suscité l’intérêt de l’Europe philosophe.

Liens utiles