Devoir de Philosophie

HOMME QUI RIT (L’). (résumé)

Extrait du document

HOMME QUI RIT (L’). Roman de

 

Victor Hugo (1802-1885), publié en 1869. Cette œuvre écrite dans la dernière période de l’exil à .Bruxelles reflète, comme les Misérables (*), les préoccupations sociales qui avaient fait de Victor Hugo un homme politique, et sa passion, à la fois naïve et ardente, donne à ces pages un accent inoubliable. VHomme qui rit est peut-être le roman le plus typique de Victor Hugo, celui dans lequel son goût de l’antithèse est rnis le plus clairement au service d’uné idéologie. Un saltimbanque philosophe, un monstre à faîne lumineuse, une orpheline aveugle d’une pureté exceptionnelle, une duchesse pervertie, tels sont les protagonistes de ce roman. L’action se passe en Angleterre, au temps de la reine Anne. Un étrange vagabond, Ursus, misanthrope au cœur généreux, erre à l’aventure avec son chariot et son ours. Il rencontre deux enfants abandonnés : l’un, rendu infirme par les « comprachicos % porte un visage marqué d’un rire perpétuel, tandis que sa compagne est aveugle. Ursus les recueille et plus tard, il forme avec eux une sorte de compagnie de mimes. Gwynplaine, le garçon, avec sa face monstrueuse, acquiert très vite une certaine renommée : Dea est sa joyeuse compagne de scène ; les deux jeunes gens s’aiment tendrement.

Liens utiles