Devoir de Philosophie

DANS QUELLE MESURE LA CRÉATION DE L’ONU PERMET-ELLE DE CONSTRUIRE LA PAIX ?

Extrait du document

« DANS QUELLE MESURE LA CRÉATION DE L’ONU PERMET-ELLE DE CONSTRUIRE LA PAIX ? INTRODUCTION : Avant l'ONU, d'autres organisations internationales ont œuvré pour la paix dans le monde. Les actions de l'Union interparlementaire, créée en 1889, et du Bureau international de la paix, créé en 1891, ont contribué à l'instauration de la paix dans le monde entier. Après la Première Guerre mondiale, la Société des Nations est fondée le 28 juin 1919 avec la signature du traité de Versailles : son but est de conserver la paix. Elle est active entre 1919 et 1939 et finit par devenir inexistante pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour pallier cet échec, le président américain Franklin Roosevelt souhaite la création d'une nouvelle organisation. Après plusieurs années de guerre, l'ONU est officiellement fondée à San Francisco le 24 octobre 1945. PARTIE 1 : PRÉSENTATION DE L’ONU GÉNÉRALE L’Organisation des Nations unies (ONU) est une organisation internationale regroupant actuellement 193 États membres. Elle a été instituée le 24 octobre 1945 par la ratification de la Charte des Nations unies signée le 26 juin 1945 par les représentants de 51 États. Les objectifs premiers de l'organisation sont le maintien de la paix et la sécurité internationale. Pour les accomplir, elle promeut la protection des droits de l'homme, du développement durable et de la garantie du droit international et dispose de pouvoirs spécifiques tels que l'établissement de sanctions internationales et l'intervention militaire. Les six langues officielles de l'ONU sont l'anglais, l'arabe, l'espagnol, le français, le mandarin et le russe. Le secrétaire général des Nations unies, nommé par l'Assemblée générale sur recommandation du Conseil de sécurité, est le Portugais António Guterres. Le siège des Nations unies est à New York. Les 193 États membres y sont représentés par un ambassadeur permanent auprès de l'ONU. HISTORIQUE Les premières bases de l'après-guerre sont posées le 14 août 1941 avec la signature de la Charte de l'Atlantique par le président des États-Unis et le premier ministre du Royaume-Uni, Winston Churchill. Les deux dirigeants sont convaincus que toutes les nations du monde devront finir par renoncer à l'usage de la violence. Cette déclaration est complétée en septembre par la signature de neuf États européens occupés ou en guerre contre l'Allemagne nazie, ainsi que par les Forces françaises libres. La Déclaration des Nations unies fut signée le 1er janvier 1942 à Washington DC par 26 états. C'est la première fois que l'expression « Nations unies » voit le jour. Lors de la conférence de Yalta en février 1945, les « Trois Grands » (États-Unis, Royaume-Uni et Union soviétique) évoquent à nouveau des questions liées à la future organisation. Pour ne pas reproduire l'échec de la Société des Nations, il fut convenu que la nouvelle organisation devait être structurée autour d'un noyau dur d'États détenant une puissance objective et disposant d'un droit de véto. Cinq pays bénéficient de ce droit de véto : les États-Unis, la France, l'URSS (remplacée par la Russie en 1991), la Chine et le Royaume-Uni. Ce sont les gagnants de la Seconde Guerre Mondiale. Le 21 juin 1945, les États ayant signé la Déclaration des Nations unies et déclaré la guerre à l'Allemagne et au Japon avant mars 1945 sont invités à participer à la conférence de San Francisco. Elle a lieu du 25 avril au 25 juin 1945. La rencontre s'achève le 26 juin avec la signature de la Charte des Nations unies par les cinquante États membres (exemple : Etats-Unis, France, Belgique…). »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles