Devoir de Philosophie

DM histoire 1ère République: dans quelle mesure n’y a-t-il pas une volonté de celui qui se proclamera prince-président de rétablir un régime autoritaire ?

Extrait du document

« 1G1 Observations : A la suite d’une crise économique et sociale et du refus de Louis-Philippe d’accorder une réforme politique, l’interdiction d’un banquet républicain le 22 février 1848 déclenche une insurrection qui aboutit le 24 février à l’abdication du roi. Dans un climat d’effervescence, la République est proclamée et c’est Louis Napoléon Bonaparte qui est élu comme premier président de la deuxième République, le 10 décembre 1848. Mais, bien que ce passage à une ère démocratique soit une avancée politique, elle est de courte durée puisque Louis Napoléon Bonaparte rétablit l’Empire le 2 décembre 1852 en se proclamant empereur. Alors, comment expliquer la modernité et les ambiguïtés du premier chef de l’État à l’ère démocratique ? Il sera tout d’abord intéressant d’observer comment et dans quel intérêt Louis Napoléon Bonaparte modernise le pays dans plusieurs domaines. Puis, dans quelle mesure n’y a-t-il pas une volonté de celui qui se proclamera prince-président de rétablir un régime autoritaire ? Dans un premier temps, il est intéressant de voir comment l’arrivée de Louis Napoléon Bonaparte résulte d’une avancée démocratique et comment celui-ci se sert des outils démocratiques puis, de quelle manière il cherche à se rapprocher des Français. Enfin, quelles innovations met-il en place en matière d’économie ? Tout d’abord, Louis Napoléon Bonaparte devient le premier chef de l’État de la deuxième République suite à la proclamation de la République le celle-ci février 1848. Cette République démocratique met alors en place des élections et rétablit le suffrage universel masculin permettant à tous les hommes de plus de 21 ans de faire entendre leur voix pendant cette élection. Louis Napoléon Bonaparte étant le candidat le plus populaire dans les campagnes, il est élu, rassemblant à lui seul 74 % des voix. De plus, il utilise le suffrage universel masculin a plusieurs reprises en organisant des plébiscites. En effet, afin de légitimer sa présence à la tête de l’État ainsi que les mesures qu’il souhaite faire passer, il cherche le soutien du peuple pour les appuyer. Par exemple, les 20 et 21 décembre 1851, Louis Napoléon Bonaparte invite les électeurs à s’exprimer quant à son maintien au pouvoir. Il obtient 92 % de oui ce qui lui permet de légitimer le fait qu’il reste à la tête de l’État. Louis Napoléon Bonaparte est donc élu au suffrage universel masculin et se sert de cet outil démocratique pour légitimer sa position Par ailleurs, Louis Napoléon Bonaparte souhaite être au contact du peuple français. En effet, il a conscience que s’il veut arriver au pouvoir dans un état »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles