Devoir de Philosophie

histoire ancienne: Chapitre 4 : Histoire Impériale du 1er siècle ap.JC

Extrait du document

« Chapitre 4 : Histoire Impériale du 1er siècle ap.JC 1. L’investiture impériale : • Proclamation militaire par acclamation des troupes • Délibération sénatoriale pour déterminer l’ensemble des prérogatives nécessaires pour gouverner. • Vote des lois d’investiture par les comices (=assemblée du peuple). L’empereur peut recevoir l’imperium proconsulaire et la puissance tribunitienne • Formulation de vœux publics par un collège sacerdotal (=collège de prêtre) pour souhaiter que tout se passe bien pour l’empereur, l’État et le peuple. A. Tibère (14-37) : → personnage qui est assez peu populaire, les sources lui reproche d’avoir été jaloux de Germanicus. Les sources retiennent les derniers moments du règne de Tibère marqués par des complots, des procès. → Réelle continuité avec la politique augustéenne : associer au pouvoir sous la période. Il reçoit le triomphe pour les campagnes de Germanie notamment. → Volonté de respecter les formes du régime : ne veut pas brusquer les choses, formes légales du régime qu’on retrouvait chez Auguste. → Refus répété des honneurs divins. B. Caligula (37-41) : Caligula, fils de Germanicus, reçoit un accueil enthousiaste par les miliaires/les troupes lié à une politique de distribution, de dons grâce à des spectacles ce qui le rend populaire. Le portrait de Caligula fait par Suétone décrit un tyran, un fou, une personne désintéressée par l’Empire mais par la jouissance de son pouvoir personnel. Appelé Calius César dans les sources. Les sources l’accusent d’être un malade mental. En réalité, il est clair qu’il a une pratique du pouvoir sur les modèles orientaux ce qui est insupportable par les sénateurs : formes de pouvoir monarchique avec une part religieuse plus importante, non-traditionnel à la conception romaine du pouvoir. à Inspiration liée aux campagnes de son père Germanicus ainsi que Marc Antoine en Orient. → Sa politique extérieure : • 40 ap. JC : élimination du roi de Maurétanie (situé entre la province d’Afrique à l’Est et les provinces espagnoles), qui est un petit-fils de Marc-Antoine et Cléopâtre, pour s’emparer de la Maurétanie. Guerre qui s’achève avec l’annexion de la Maurétanie. • Politique d’Etats-tampons aux frontières de Rome : les états amis de Rome qui sont en théorie autonomes mais sont, en réalité liés à Rome à la protection de l’Empire romain. • Conflit en Judée : statut de Caligula dans le temple de Jérusalem mais assassinat de Caligula par des prétoriens (= membres de la garde impériale présente à Rome) à Rome : conjuration des prétoriens A. Claude (41-54) : Claude est présenté par Suétone comme un homme au corps disgracieux, pas bien costaud avec une manie pour l’érudition. Vision erronée par les réussites de Claude. Dans les sources, on reproche à Claude son mariage avec Agrippine (sœur de Caligula), femme de pouvoir qui impose son fils. Il faut prendre les »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles