Devoir de Philosophie

Dans la préface de « Pierre et Jean », Maupassant s'en prend aux romanciers d'analyse qui s'attachent « à indiquer les moindres évolutions d'un esprit, les mobiles les plus secrets qui déterminent nos actions ». Il leur oppose la manière des « écrivains objectifs » qui « se bornent à faire passer sous nos yeux les personnages » et conclut que « la psychologie doit être cachée dans le livre comme elle est cachée en réalité sous les faits dans l'existence ». En prenant des exemples dans un roman du XIXe siècle vous montrerez de quels moyens dispose un « écrivain objectif » pour nous faire saisir d'une manière concrète le caractère de ses personnages et leurs états d'âme.

Extrait du document

maupassant

plutôt que de s'attarder à dépeindre les individus de la tête aux pieds, préfère les surprendre en action, dans le naturel de leurs faits et gestes, et noter un détail significatif qui d'un trait les révèle. La rusticité des invités de la noce s'affirme dans l'ardeur qu'ils mettent à retrousser leurs manches pour dételer les voitures. L'application laborieuse que Charles Bovary apporte, dès son enfance, à tout ce qu'il fait se manifeste dans la longue lettre qu'il écrit chaque jeudi à sa mère « avec de l'encre rouge et trois pains à cacheter «. Enfin le père d'Emma est tout entier saisi sur le vif dans une simple phrase où nous est montré son comportement au cours d'une visite qu'il fait à sa fille 

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles