Devoir de Philosophie

La littérature et les autres arts ont toujours traité avec une particulière faveur le thème du monstre : être fabuleux, créature de cau-chemar, personnage infernal, homme ou femme au comportement insolite et terrifiant. Sans dresser un répertoire de ces créations, et donc en évitant toute énumération fastidieuse, vous essaierez d'expliquer, à partir d'exemples précis que vous analyserez soigneusement, l'espèce de fascination qu'exerce ce thème sur la personnalité du lecteur ou du spectateur, et même, si cet aspect vous intéresse, sur l'imagination du créateur.

Extrait du document

 

Le thème du monstre est fréquemment utilisé, depuis l'Antiquité. On peut remarquer qu'avant tout, il s'agissait alors d'un « être fantastique des mythologies et des légendes « (Dictionnaire Robert). Des descriptions horribles en font des créatures redoutées. On évoquera, par exemple, Cerbère gardant l'entrée des Enfers, le Léviathan dans la Bible, être cruel et invincible, au Moyen Age les diverses représentations du diable, le loup-garou, les monstres qui ornent chapiteaux et gargouilles dans de nombreux édifices...

 

Liens utiles