Devoir de Philosophie

Le role de Lorenzo joué par une femme, est ce trahir la pièce? De Sarah Benhardt en 1896 à Marguerite Jamois en 1945 , le rôle de Lorenzaccio a toujours été joué par des femmes. C’est seulement en 1952 dans la pièce montée par Jean Vilar que le rôle du personnage principal sera joué par un homme : Gérard Philipe. Il a fallu plus d’un siècle après l’écriture de la pièce pour qu’un homme joue le rôle de Lorenzaccio. Le fait d’attribuer le rôle de Lorenzaccio à une femme , est-ce trahir l’œuvre de Musset ? Dans un premier temps nous justifierons la raison pour laquelle le rôle peut être accordé à une femme, puis dans un second temps les contraintes que cela peut entrainer. Etant donné que le personnage de Lorenzo est efféminé , faire jouer le rôle par une femme permet de faire ressortir le coté féminin de Lorenzaccio. En effet l’auteur fait plusieurs allusions à l’homosexualité du personnage: Dans l

Extrait du document

musset

Lorenzaccio                                                                                                              De Sarah Benhardt en 1896 à Marguerite Jamois en 1945 , le rôle de Lorenzaccio a toujours été joué par des femmes. C’est seulement en 1952 dans la pièce montée par Jean Vilar que le rôle du personnage principal sera joué par un homme : Gérard Philipe.Il a fallu plus d’un siècle après l’écriture de la pièce pour qu’un homme  joue le rôle de Lorenzaccio.Le fait d’attribuer le rôle de Lorenzaccio à une femme , est-ce trahir l’œuvre de Musset ? Dans un premier temps nous justifierons la raison pour laquelle le rôle peut être accordé à une femme, puis dans un second temps les contraintes que cela peut entrainer.    Etant donné que le personnage de Lorenzo est efféminé , faire jouer le rôle par une femme permet de faire ressortir le coté féminin de Lorenzaccio. En effet l’auteur fait plusieurs allusions &...

« donc?”. Ces surnoms montre un certain rapprochement entre ces deux cousins, une certaine ambigüité se laisse entendre. A savoir qu'à l'époque les « mignons » étaient les favoris du roi Henry III, qui aimait s'entourer de jolis garçons.    Puis s'ajoute le caractère féminin du protagoniste : Le test de l'épée, qui fait défaillir Lorenzo, est déterminant : « la seule vue d'une épée le fait trouver mal. Allons, chère Lorenzetta, fais-toi emporter chez ta mère. » (acte1 sc4).  On voit ici à la fois la personnalité féminine de Lorenzo . Le duc l'appelle « Lorenzetta «  ce qui a une connotation à la fois féminine et ambigüe.    On relève encore à l'acte III sc 3, cet aveu de Lorenzaccio : « pour devenir son ami, et acquérir sa confiance, il fallait baiser sur ses lèvres épaisses tous les restes de ses orgies », qui suggère une homosexualité (ou bisexualité) stratégique.        Cependant, faire jouer le rôle de Lorenzo par une femme, malgré la féminité de ce dernier, présente certaines contraintes.      En effet, il est vrai que de faire jouer son rôle par une femme, cela permet de souligner la fragilité du personnage . Mais Lorenzo change petit à petit dans l'oeuvre. Il est au départ, gentil et révolutionnaire, il veut sauver la cité de Florence du chaos ,rôle qu'une femme peut représenter facilement. Mais dans l'avancement du roman, il se perverti ainsi son coté masculin ressort. Par exemple dans la scène ou Lorenzo s'entraine au combat avec Scoronconcolo pour habituer les voisins à entendre ces bruits et ainsi pouvoir tuer le duc « dans de bonnes conditions ». Cette scène réveille un trait de caractère plus masculin. Ainsi , l'interprétation du rôle par un homme serait plus approprié. On en vient donc à penser qu'il y a un manque d'authenticité de la transposition scénique quelque peu dérangeant, d'autant que l'histoire est basée sur des faits réels. En effet Musset s'est inspirée des chroniques florentines de Benedetto Varchi qui dans ses chroniques a tenté de relater au mieux les événements de façon vrai. Le fait de faire jouer la pièce par une femme fausse les événements du passé alors qu'on s'attend à des références réalistes .    De plus, le fait d'attribuer le rôle du protagoniste, être plein de vices, à des femmes et jamais à des hommes ( en tout cas pas avant 1952), dégrade l'image de la femme. En effet, la pièce montre bien cette vision de femmes bafouées, de prostituées soumises à la tyrannie , image portée par les hommes de l'époque. Lorenzo est un personnage débauché , je cite en exemple , Lorenzo: « Nous n'avons avancé que de moitié. Je réponds de la petite » ce qui montre qu'il est un habitué de la débauche. C'est un personnage lâche ( réf  la scène de l'épée) , il fait des complots en utilisant des membres de sa famille ( ex il utilise comme prétexte qu'il invite le duc à voir »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles