Devoir de Philosophie

Les Lumières : auteurs, œuvres et idées

Extrait du document

« 3. Les Lumières : auteurs, œuvres et idées 3.1. Diderot (1713-1784) 3.1.1. Biographie Fils d'un maître coutelier, Denis Diderot suit ses études chez les Jésuites, puis au lycée Louis-Le-Grand. Il mène jusqu'à son mariage, en 1743, une vie de bohême qui lui fait perdre la foi. Diderot s'en prend violemment au christianisme et plaide pour une religion naturelle. Sa foi initiale se transforme en déisme, puis il passe par une phase de scepticisme avant d'opter franchement pour le matérialisme. Pour Denis Diderot, le seul critère auquel répond la connaissance est l'expérience. Il défend l'idée qu'il n'y a qu'une seule substance, la matière, et que le processus de passage du minéral à la vie est continu. Diderot est chargé en 1747 de diriger avec d'Alembert les travaux de l'Encyclopédie. Il se consacre pendant plus de vingt ans à un véritable travail d'éditeur qui assure la notoriété. Ses romans, ses critiques et ses essais philosophiques, dont une grande partie ne sera publiée qu'après sa mort, montrent le souci de définir la véritable nature de l'homme et sa place dans le monde. 3.1.2. Principales œuvres  "Pensées Philosophiques" (1746) Diderot plaide pour une religion naturelle. Se montrant trop libéral par rapport à la religion et aux "mystères", il est condamné par l'Eglise.  La Religieuse (1760) Œuvre anticléricale par excellence, La Religieuse est une ode à la liberté de choisir son destin. L'aliénation religieuse créée par l'univers conventuel y est dénoncée de manière polémique.  Le rêve de d'Alembert (1769) Il se lance dans une présentation de sa philosophie – le matérialisme –, qu’il expose non pas sous la forme traditionnelle d’un traité, mais sous une forme littéraire, éclatée en trois dialogues : Entretien entre d’Alembert et Diderot ; Le Rêve de d’Alembert ; Suite de l’entretien entre d’Alembert et Diderot. 3.1.3. Idées »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles