Devoir de Philosophie

A quel type de vérité nous conduit la réflexion philosophique?

Voir sur l'admin

Extrait du document

A quel type de vérité nous conduit
la réflexion philosophique?
Introduction
Plus que jamais en notre siècle, la vérité semble ne relever que de l'activité scientifique. Si l'on admet cependant que c'est bien aussi la vérité que vise la réflexion philosophique, faut-il penser que cette dernière ne peut qu'énoncer à sa façon des vérités que confirme la science, ou au contraire admettre que la vérité qu'elle peut élaborer est d'une autre nature?
I. Fragilité apparente des vérités philosophiques
— On reproche fréquemment à la philosophie de ne, produire que des systèmes contradictoires:
• opposition Platon-Aristote, puis Aristote-Descartes; ou Hegel-Marx.
— Dès lors la vérité que manifeste chaque système ne pourrait être, au mieux, qu'éphémère, au pire, que subjective. Rétrospectivement, elle n'aurait donc d'autre intérêt qu'hist...

« chacun révèle un aspect partiel. Dans cette optique, ce n'est qu'à la fin de l'histoire de la philosophie (dans le système hegelien lui-même) que la vérité philosophique se dévoile totalement et définitivement, comme émanant d'une Raison qui a dû elle-même traverser ses différentes périodes pour se réaliser. - A l'inverse, et tout en maintenant le principe hegelien de la dialectique historique, Marx affirme que la vérité philosophique est liée à la pratique. Cf la II• thèse sur Feuerbach: Jusqu'à présent, les philosophes n'ont fait qu'interpréter le monde, il s'agit désormais de le transformer. Il n'y a dès lors plus lieu de considérer la pensée comme distincte du réel, il faut au contraire admettre qu'elle s'y incarne sous l'aspect des transformations historiques: le système philosophique est vrai lorsqu 'il permet de comprendre la réalité sociale et de guider correctement l'action révolutionnaire. - Dans les deux cas, la vérité philosophique va bien au-delà de la vérité scientifique: cette dernière est locale, alors que la vérité philosophique est globale dans la mesure où elle révèle la signification générale de l'histoire et de l'existence. Pour Marx tout particulièrement, la vérité scientifique n'est qu'un aspect de la pratique sociale, alors que le système philosophique coordonne l'ensemble de cette pratique (le caractère scientifique du socialisme marxiste ne signifie donc pas un alignement sur la science habituelle). Quant à l'ambition hegelienne de substituer à la philosophie ce qu'il nomme la science (application de la dialectique dans tous les domaines), elle n'a rien de commun avec quelque copie que ce soit de la vérité scientifique ordinaire. Conclusion La vérité philosophique paraît, malgré Hegel et Marx, toujours être remise en chantier. Cela ne suffit pas pour l'opposer à une vérité scientifique elle-même variable. La différence est plus profonde: la science, une fois établie, n'en finit pas de vouloir préciser et améliorer ses preuves pour confirmer son efficacité. La vérité philosophique, quant à elle, prétend aller bien au-delà des preuves parce qu'elle cherche à éclairer les significations, et pas seulement à comprendre les faits. »

Le document : "A quel type de vérité nous conduit la réflexion philosophique?" compte 667 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document A quel type de vérité nous conduit
la réflexion philosophique?

Liens utiles