Devoir de Philosophie

Commentaire du texte de Merleau Ponty

Voir sur l'admin

Extrait du document

Commentaire du texte de Merleau Ponty suivant: Quelle est l'attitude du savant face au monde ? Celle de l'ingéniosité, de l'habileté. Il s'agit toujours pour lui de manipuler les choses, de monter des dispositifs efficaces, d'inviter la nature à répondre à ses questions. Galilée l'a résumé d'un mot : l'essayeur. Homme de l'artifice, le savant est un activiste... Aussi évacue-t-il ce qui fait l'opacité des choses, ce que Galilée appelait les qualités : simple résidu pour lui, c'est pourtant le tissu même de notre présence au monde, c'est également ce qui hante l'artiste. Car l'artiste n'est pas d'abord celui qui s'exile du monde, celui qui se réfugie dans les palais abrités de l'imaginaire. Qu'au contraire l'imaginaire soit comme la doublure du réel, l'invisible l'envers charnel du visible, et surgit la puissance de l'art : pouvoir de révélation de ce qui se dérobe à nous sous la proximité de la possession, pouvoir de restitution d'une vision naissante sur les choses et nous-mêmes. L'artiste ne quitte pas les apparences, il veut leur rendre leur densité... Si pour le savant le monde doit être disponible, grâce à l'artiste il devient habitable.

Il s’agit dans ce texte de définir deux visions différentes du monde : celle du savant et celle de l’artiste. Le rapport à la réalité du savant et de l’artiste est différent : il faudra donc se demander lequel est plus proche du réel ? Le savant et sa vision objective ou l’artiste par le détour de l’imaginaire. L’enjeu de ce texte est de montrer que la finalité de l’artiste n’est pas de nous détacher du réel, mais de nous amener à le regarder d’un œil nouveau.
 
 Ce texte s’articule en trois mouvements. Dans un premier mouvement, Merleau-Ponty parle de l’attitude du savant face au monde, c’est-à-dire du but qu’il veut atteindre. Il s’intéresse ensuite dans une deuxième partie à la vision du monde par l’artiste. Enfin l’auteur fait une synthèse de ces deux descriptions pour émettre un jugement de valeur : Pour lui la meilleure vision du réel est celle de l’artiste.
 

« par là même de nous faire redécouvrir le monde comme si nous le voyions pour la première fois. L'art est donc "pouvoir de restitution naissante sur les choses et sur nous-mêmes ". " L'art ne quitte pas les apparences, il veutleur rendre leur densité ". Ce qui nous amène à la comparaison finale entre le savant et l'artiste. " Si pour le savant le monde doit êtredisponible, grâce à l'artiste, il devient habitable ". Merleau-Ponty veut dire ici que contrairement au savant pourlequel le monde doit être à la disposition de ses découvertes, l'artiste se met à la disposition du monde pour lerendre meilleur. Les valeurs esthétiques demeurent intérieures aux qualités sensibles. Mais la science récuse lesensible et ne connaît que la quantité. L'art est concret, la science abstraite. Par là, la vision de l'artiste demeuresubjective tandis que la science atteint l'objectivité. C'est l'opposition de l'illusion à la vérité mais aussi l'oppositiondes richesses subjectives à l'impersonnalité froide. Alors que le savant essaie de dépouiller sa connaissance de toutesubjectivité pour ne s'occuper que des rapports que les objets ont entre eux, l'artiste voit la nature non pas commeelle est mais comme il est. La réalité proposée par l'artiste est donc beaucoup plus proche de nous que celle dusavant. Je certifie être le propriétaire du copyright du sujet envoyé et permettre au webmaster du site de le refuser ou d'enfaire une utilisation marchande. Commentaire de texte : « Quelle est l'attitude du savant face au monde ? Celle de l'ingéniosité, de l'habileté. Il s'agit toujours pour lui demanipuler les choses, de monter des dispositifs efficaces, d'inviter la nature à répondre à ses questions. Galilée l'arésumé d'un mot : l'essayeur. Homme de l'artifice, le savant est un activiste... Aussi évacue-t-il ce qui fait l'opacitédes choses, ce que Galilée appelait les qualités : simple résidu pour lui, c'est pourtant le tissu même de notre présence au monde, c'est également ce qui hante l'artiste. Car l'artiste n'est pas d'abord celui qui s'exile du monde, celui qui se réfugie dans les palais abrités de l'imaginaire.Qu'au contraire l'imaginaire soit comme la doublure du réel, l'invisible , l'envers charnel du visible , et surgit la puissance de l'art : pouvoir de révélation de ce qui se dérobe à nous sous la proximité de la possession, pouvoir derestitution d'une vision naissante sur les choses et nous-mêmes. L'artiste ne quitte pas les apparences, il veut leurrendre leur densité... Si pour le savant le monde doit être disponible , grâce à l'artiste il devient habitable . » MERLEAU-PONTY Thème : Ce texte répond à la question : « Qu'est-ce qui différencie le rapport au monde du savant de celui de l'artiste ? » Thèse : La thèse que défend l'auteur est que, bien que tout deux cherche à toucher l'être des choses, le rapport au monde du savant et de l'artiste différent en nature : le premier se pose dans une « pure » extériorité par rapport àson objet, il se contente d'en comprendre le visible (l'être mais en surface), il cherche à ne considérer que ladimension sous laquelle il est disponible pour l'oeil et la raison, alors que le second cherche dans sa qualité même àrévéler la « densité » de l'apparence et de l'invisible, c'est-à-dire ce qui dans l'apparence révèle toute la profondeurcharnelle de l'être : le signe sans lequel le monde est désincarné (inhabitable et inhabité). Argumentation : 1) L'attitude face au monde pour en percer le secret est de se poser en face de lui comme en face d'un objetd'étude, à le manipuler comme si le chercheur lui-même ne faisait pas partie du monde. Il s'agit pour lui de faire deshypothèses, de les tester en fonction de la disponibilité du monde, de ce que le monde paraît, de ce qu'il donne à »

Le document : " Commentaire du texte de Merleau Ponty " compte 1892 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document 	Commentaire du texte de Merleau Ponty

Liens utiles