Devoir de Philosophie

En quoi l'hypothèse de l'inconscient transforme t-elle notre conception du monde ?

Publié le 21/01/2005

Extrait du document

HYPOTHÈSE (gr. hypothésis, ce qui est mis en dessous)

Gén. Supposition, affirmation d'un fait comme possible. Math. proposition utilisée comme donnée d'un problème ou pour la démonstration d'un théorème. postulat. Épist. Dans les sciences de la nature, explication d'un phénomène, que l'on admet provisoirement avant de le soumettre à un contrôle expérimental.

INCONSCIENT

Adjectif qui signifie en général négativement « ce qui n'est pas conscient ». Comme substantif, l'inconscient désigne l'ensemble de ce qui échappe entièrement à la conscience, et depuis Freud, le psychisme lui-même et son essentielle réalité , « la conscience nous renseignant sur elle d'une manière aussi incomplète que nos organes des sens sur le monde extérieur ». Cette définition marque une rupture avec la conception classique qui identifie psychisme et conscience.

MONDE (lat. mundus, monde)

Gén. Désigne d'abord un système bien ordonné. Puis simplement la Terre. Enfin, l'Univers tout entier. Méta. Ensemble de tout ce qui existe dans l'espace et dans le temps. Pour Kant, le monde est une des trois Idées de la raison pure (comme l'âme et Dieu ). En effet, l'Idée de monde dépasse le champ de toute Expérience possible si bien qu'on peut aussi bien affirmer que le monde est fini ou infini. antinomie. Exist. Horizon de sens pour la conscience. Le monde est d'abord pour l'homme l'horizon de son action, avant d'être objet de connaissance : il est dans le monde et non face au monde.

CONCEPT (lat. conceptus, action de contenir)

Gén. Idée abstraite et générale. abstraction. Crit. Pour les empiristes, tous les concepts sont fruits d'une induction du particulier au général : par exemple, à partir de la perception des caniches, des lévriers, etc., se forme le concept de chien. Ils auraient donc leur origine dans l'expérience et il n'y aurait pas de concepts a priori . Au contraire, Kant distingue les concepts a priori ou purs (indépendants de l'expérience), qui constituent les catégories de l'entendement, et les concepts a posteriori ou empiriques, qui définissent les classes d'objets.

CONCEPT: Idée abstraite et générale sous laquelle on peut unir divers éléments particuliers. Chez Hegel, contrairement à l'Idée, le concept désigne tout ce qui possède une réalité achevée et autosuffisante, semblable au Dieu qui le fonde.

 

FORMEL: Qui concerne la forme, et non la matière ou le contenu, et porte sur les relations entre les éléments plutôt que sur ces éléments eux-mêmes ou sur ce qu'ils désignent.

Liens utiles