Devoir de Philosophie

Est-il raisonnable de critiquer le progrès technique ?

Extrait du document

technique
Notre méfiance ou distance à l'égard de la technique traduit-il un trop plein de technique en ce monde et en l'occurrence un véritable désenchantement du monde? L'enjeu n'est-il pas ici pour nous de retrouver un rapport au monde, aux autres et à nous-mêmes plus humain comme si cet excès technique avait déshumanise notre monde?   PROPOSITION DE PLAN               I)  Émergence de la technique au service de la société               1 la technique comme moyen de sortit de la nature? Différence homme/animal               texte d'Aristote, Des Parties des animaux               "Ce n'est parce qu'il a des mains que l'homme est le plus intelligent des êtres mais parce qu'il est le plus intelligent qu'il a des mains. En effet l'être le plus intelligent est celui qui est capable de bien utiliser le plus grand nombre d'outils:or la main semble être non pas un outil mais plusieurs. Car elle est pour ainsi dire un outil qui tient lieu des autres. C'est donc à l'être capable d'acquérir le plus grand nombre de techniques que la nature a donné l'outil plus utile,la main."               2 Descartes, rendre l'hommecommemaître et possesseur de la nature               "Mais sitôt que j'ai eu acquis quelques notions générales touchant la physique, et que, commençant à les éprouver en diverses difficultés particulières, j'ai remarqué jusques où elles peuvent conduire et combien elles diffèrent des principes dont on s'est servi jusqu'à présent, j'ai cru que je ne pouvais les tenir cachées sans pêcher grandement contre la loi qui nous oblige à procurer autant qu'ilest en nous le bien général de tous les hommes. Car elles m'ont fait voir qu'il est possible de parvenir à des connaissances qui soient fort utiles à la vie, et qu'au lieu de cette philosophie spéculative qu'on enseigne dans nos écoles, on en peut trouver une pratique, par laquelle, connaissant la force et les actions du feu, de l'eau, de l'air, des astres, des cieux et de tous les autres corps qui nous environnent,aussi distinctement que nous connaissons les divers métiers de nos artisans, nous les pourrions employer en même façon à tous les usages auxquels ils sont propres,et ainsi nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature.[...]"                 3 Transition:l'éloge de la technique relève de cette capacité en l'homme de sortir de l'état de nature et d'accéder à un monde de culture et de technique.

« croissante des conditions dans lesquelles nous vivons. Elles signifient bientôt que nous savons ou que nous croyonsqu'à chaque instant nous pourrions,pourvu seulement que nous le voulions, nous prouver qu'il existe en principe aucune puissance mystérieuse et imprévisible qui interfère dans le cours de la vie; bref, que nous pouvons maîtrisertoute chose par la prévision?.Mais cela revient à désenchanter le monde. Il ne s'agit plus pour nous, comme pour lesauvage qui croit à l'existence de ces puissances, de faire appel à des moyens magiques en vue de maîtriser les esprits ou des les implorer mais de recourir à la technique et à la prévision. Telle est la signification essentielle del'intellectualisation." 1. le manque d'humanisme Texte de M.Wever, Le Savant et lepolitiqu e "l'homme civilisé au contraire, placé dans le mouvement d'une civilisation qui s'enrichit continuellementde pensées, de savoirs et de problèmes, peut se tenir "las" de la vie et non pas comblé par elle. En effet,il ne peut jamais saisir qu'une infime partie de tout ce que la vie de l'esprit produit sans cesse denouveau, il ne peut saisir que du provisoire et jamais du définitif. C'est pourquoi la mort est à ce sens unévénement qui n'a pas de sens. Et parce que la mort n'a pas de sens, la vie du civilisé comme telle n'en apas non plus, puisque du fait de sa progressivité dénuée de signification elle fait également de la vie unévénement sans signification." 3. Transition: la critique de la technique met en lumière une vie qui perd son sens, qui se vide da sa dimension mystérieuse et merveilleuse. III) Quel monde en héritage 1. de la réalité virtuelle 1. un monde technique ou métaphysique? Texte de E.Lévinas, Heidegger, Gagarine et nous "Retrouver le monde, c'est retrouver une enfance pelotonnée mystérieuse dans le lieu, s'ouvrir à la lumièredes grands paysages, à la fascination de la nature, au majestueux campement des montagnes; c'est courirun sentier qui serpente à travers champs[...] L'être même du réel se manifesterait de derrière cesexpériences privilégiées, se donnant et se confiant à la garde de l'homme. [...] La technique supprime leprivilège de cet enracinement[...]" 2. bilan sur les enjeux: le principe espérance? CONCLUSION La communication, ce mode de mise en commun et de partage entre les hommes, prend des dimensions surhumaines ou inhumaines lorsqu'une telle communication s'effectue par courrier électronique « mail » ou encorepar ce langage vidé de sa substance le « sms »: entre l'éloge et la critique de la technique, il semblerait quel 'homme doit revenir à un monde ayant une épaisseur humaine qui semble avoir été vampirisée par un excès de technique. SECONDE CORRECTION La technique modifie la nature pour répondre aux besoins de l'homme. Elle est un savoir-faire spécialisé. Ellen'implique pas forcément un équipement industriel: il y a des techniques intellectuelles qui interviennent dans larecherche et le raisonnement, des techniques manuelles qui interviennent dans la couture ou la cuisine, comme dansla pratique des différents métiers, une technique dans l'art : musique, peinture ; une technique dans le sport :cyclisme, pratique du ski. Dans tous ces cas, cependant, le recours à de bons outils, l'aide d'auxiliaires matérielspermet l'amélioration des résultats : les bibliothèques sont plus utiles avec des ordinateurs, des banques dedonnées, des microfilms, comme les performances sportives sont améliorées grâce au perfectionnement du matérielutilisé. Toute réalisation pratique implique un savoir-faire que seule donne l'expérience, qui peut se transmettre parl'enseignement mais qui est toujours susceptible de se dépasser.C'est l'intervention de l'initiative humaine qui est le signe distinctif de la technique. Les savants qui ont étudiél'humanité à ses origines ont reconnu comme premiers signes de la technique la taille du silex pour obtenir des »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles