Devoir de Philosophie

Est-on libre d'aimer ?

Publié le 24/02/2004

Extrait du document

L'être le plus volontaire peut en devenir l'esclave. La volonté, face à l'amour, est impuissante. L'enfant est naturellement conduit à aimer ses parents, même s'ils sont mauvais. Les drames de l'amour prouvent la toute-puissance de ce sentiment.] L'amour n'est que l'expression de la volonté de l'espèce Schopenhauer ne voit dans l'amour qu'un travestissement du vouloir-vivre. Les amants croient qu'ils se sont choisis. Il n'en est rien. Une volonté plus puissante que la leur, la. volonté de l'espèce, les a poussés à s'unir. Leur bonheur ou leur malheur ne compte pour rien.

L'amour s'impose à l'homme, mais il demeure libre de lui imposer sa volonté. Cette volonté rend l'amour libre. Seule la conscience qui se laisse aveugler par la passion perd sa liberté. Mais, je ne suis pas plus libre d'aimer telle musique, tel paysage, que je ne suis libre d'aimer telle personne. Quand l'amour se fait passion, il ravit les âmes et les prive du pouvoir de décider de leur destin.

  • I) On est libre d'aimer.

a) Seules les âmes faibles se laissent enchaîner par le sentiment amoureux. b) Même au sujet de l'amour, connaissance et liberté vont de pair. c) L'amour rend libre.

  • II) On n'est pas libre d'aimer.

a) L'amour n'est que l'exprssion de la volonté de l'espèce. b) Nous sommes contraints d'aimer. c) L'amour peut conduire à la mort.

.../...

Liens utiles