Devoir de Philosophie

La liberté d'expression est-elle la condition de la libre pensée ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

Pareille lucidité, pareille intelligence n'appartiennent qu'à quelques esprits éclairés, et non au plus grand nombre. L'autonomie de la raison est la condition de la libre pensée La liberté d'expression . instaure le règne de l'opinion. Or, l'opinion, qui est un jugement de valeur sans fondement rationnel, possède un grand pouvoir de persuasion. Une personnalité forte peut aisément imposer ses opinions à autrui. Le libre penseur, quant à lui, ne compte que sur l'autonomie de sa raison pour conduire ses pensées. La liberté d'expression est une forme de tyrannie La liberté d'expression, qui trouve sa forme accomplie dans les régimes démocratiques, se transforme toujours en tyrannie de la majorité. L opinion dominante écrase les courants de pensée minoritaires. Ce qui revient à dire que seuls ceux qui se conforment aux idées communément admises sont libres de s'exprimer.[] La liberté d'expression est l'un des grands principes défendus par les démocraties.

•    Qu'est-ce que peut être « la liberté d'expression « ?
•    Qu'est-ce que peut être « la liberté de pensée « ?
•    En considérant que ce dont il s'agit est « la condition « peut-on reformuler la question selon les termes suivants : la liberté d'expression est-elle condition nécessaire et suffisante de la liberté de pensée ?

a) La justesse d'une opinion dépend de la liberté d'expression.
b) La libre pensée suppose la liberté d'expression.
c) La libre pensée ne supporte aucun despotisme.

a) L'opinion n'est pas l'idée.
b) L'autonomie de la raison est la condition de la libre pensée.
c) La liberté d'expression est une forme de tyrannie.

.../...

« L'opinion n'est pas l'idéeL'opinion «ne pense pas», dit Gaston Bachelard. La science n'a rien de commun avec l'opinion, l'accord entre la scienceet l'opinion ne peut porter que sur une question de détail car la scienceconstruit une vision du monde totalement fondée sur des principesrationnels. L'opinion est surgissement spontané d'idée ; elle n'est pas lerésultat d'un processus conscient de réflexion. C'est la consciencespontanée qui a des opinions, seule la conscience réfléchie peut passerde l'opinion à la connaissance. Que chacun puisse donner son avis n'a jamais favorisé l'avènementd'une pensée libre. Le libre penseur est celui qui dénonce les ruses dupouvoir, combat au nom de la liberté de l'homme. Pareille lucidité,pareille intelligence n'appartiennent qu'à quelques esprits éclairés, etnon au plus grand nombre. L'autonomie de la raison est la condition de la libre penséeLa liberté d'expression . instaure le règne de l'opinion. Or, l'opinion, quiest un jugement de valeur sans fondement rationnel, possède un grand pouvoir de persuasion. Une personnalité forte peut aisément imposer ses opinions à autrui. Le libre penseur,quant à lui, ne compte que sur l'autonomie de sa raison pour conduire ses pensées. La liberté d'expression est une forme de tyrannieLa liberté d'expression, qui trouve sa forme accomplie dans les régimes démocratiques, se transforme toujoursen tyrannie de la majorité. L opinion dominante écrase les courants de pensée minoritaires. Ce qui revient àdire que seuls ceux qui se conforment aux idées communément admises sont libres de s'exprimer. La liberté d'expression est l'un des grands principes défendus par les démocraties. Mais, depuis que cesdernières existent, bien des philosophes, à commencer par Platon, se sont attachés à mettre en évidencecertaines aberrations. Premièrement, les opinions les plus sages côtoient les opinions les plus folles.Deuxièmement, si tout le monde peut donner son avis, comment, au milieu d'une telle cacophonie, distinguerle vrai du faux? Troisièmement, la liberté d'expression finit toujours par donner raison, non pas aux esprits lesplus fins, mais à la majorité. De telle sorte que cette liberté se transforme en son contraire. Être libre des'exprimer se limite à se conformer à l'opinion générale. La libre pensée n'a jamais eu besoin de compter sur laliberté d'expression pour s'opposer à toute forme de tyrannie. Il semble même que son pire ennemi soitprécisément la liberté des uns et des autres de pouvoir s'exprimer, alors qu'ils ne prennent pas la peine deréfléchir. »

Le document : "La liberté d'expression est-elle la condition de la libre pensée ?" compte 3215 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document La liberté d'expression est-elle la condition de la libre pensée ?

Liens utiles