Devoir de Philosophie

La vertu est-elle une donnée sociale ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

«Quand je vois quel terrible remue-ménage a mis tout cela sens dessus dessous, j'ai passionnément à cœur de le voir éclairci, et je voudrais bien que (...) nous en venions enfin à la question de l'essence même de la vertuque nous examinions si c'est quelque chose qui s'enseigne ou qui ne s'enseigne pas.« Platon

 

Protagoras

Protagoras définit la sophistique comme un art d’éduquer les hommes. Elle n’enseigne que la prudence et le bon conseil relativement à la vie dans la famille et dans la cité. La vertu n’est pas une science ou une technique, ce n’est qu’un savoir-vivre.


« -La vertu n'est pas une donnée, c'est un savoir à rechercher UM~• La vertu, c'est la science de la juste mesure. Il s'agit donc d'un savoir qui ne peut, en aucun cas, relever de l'opinion de la foule, cette pseudo-connaissance qui confond l'agréable et le bien, le pénible et le mal, le vrai et le probable. La société ner au mal pour cher- C'est, répond Platon, ne donne cher le plaisir. L'homme comme il répondra plus que des opinions qui agit ainsi à tort est tard dans le Politique, A près une discussion donc victime d'une l'art de la «métrétique», erreur de calcul et la science de la mesure, serrée, Socrate va d'une ignorance. «C'est en tant qu'elle est science montrer que la conscien- ce collective et popu- par manque de savoir du manque et de l'ex- laire assimile l'agréable que ceux qui commet- cès. Ainsi on est amené tent une faute dans leur à substituer à la thèse et le bien et réduit le choix à l'égard des plai- de Protagoras qui disait sirs et des peines corn- que le plaisir triomphe •Puisqu'elle [la vertu] mettent cette faute». Il souvent même de l'hom- consiste à pratiquer la leur manque une science me qui sait, une thèse mesure, à coup sûr c'est forcément une habileté et de la mesure, de la juste selon laquelle le triomphe un savoir.• Platon, mesure, «un art relatif du plaisir est un effet de Protagoras à l'excès et au défaut». l'ignorance. De l'affir- mation que le plaisir est mal à la douleur. Or , on La vertu n'est pas le bien , et que la peine admet en m ê me temps du domaine est mauvaise, nous reve- de l'opinion nons à l'affirmation socra- communément que tique que la science est l'homme se laisse détour- ((a ~'est-ce qui peut ner du bien par la dou- nécessaire à la vertu, Juger du manque qui n'est pas une sim- leur ou se laisse entraî- ou du dépassement? pie donnée sociale. La v ertu ne pouvant pas être réduite à une simple expression de l'opinion commune, elle doit être pensée comme un savoir du bien et du mal , du juste et de l'in juste . »

Le document : "La vertu est-elle une donnée sociale ?" compte 1040 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document La vertu est-elle une donnée sociale ?

Liens utiles