Devoir de Philosophie

l'artiste est-il un homme libre?

Extrait du document

Dissertation « L'artiste est-il un homme libre ? » Lorsque Nietzsche écrit « nous avons l'art pour ne pas mourir de la vérité », il donne à la création artistique une fonction qui la distingue de toutes les autres activités humaines. L'art se caractérise par la création d'oeuvres qui recherche le beau. Il suscite donc chez la plupart des êtres humains, une réaction d'émotion et de plaisir. L'oeuvre d'art se distingue de l'objet technique car elle ne cherche pas l'utilité mais plutôt l'originalité. Elle nous change donc de la réalité, elle se distingue des habitudes de notre existence quotidienne, ou nous sommes confrontés à des difficultés pratiques. L'art peut donc apparaître comme un divertissement puisqu'il nous fait plaisir, qu'il nous éloigne de notre réalité. Cependant réduire l'art et son créateur à un simple divertissement, c'est le ramener au niveau des loisirs, de la distraction. Or l'art a sans doute une autre fonction puisque dans la contemplation de l'oeuvre, le spectateur peut ressentir d'une certaine émotion, entendre un message ou découvrir une vision du monde. On peut donc se demander si l'art permet de véhiculer la liberté. Si l'artiste, le créateur de l'art est un homme libre qui peut faire véhiculer par ses oeuvres une idée qu'il désire. Tout d'abord, un artiste est un homme et à ce titre, il dispose de sa liberté. Pour Hegel, être libre c'est pouvoir ne pas rencontrer d'obstacle à l'accomplissement de ces désirs. L'artiste peut être à travers son art, s'émanciper de ses névroses, de ses aliénations diverses puisque l'Art a une fonction thérapeutique. En effet, l'artiste qui s'est formé à des techniques artistiques connues, détient un talent naturel qui consiste à produire une chose pour laquelle on ne peut indiquer une règle de fabrication. L'artiste américain Jackson Pollock a créé une nouvelle technique picturale qui lui est propre appelée « dripping ». Pour le philosophe Hegel, seul un artiste qui ne copierait pas la réalité serait un artiste de génie. Pollock a ouvert la voie de l'expressionnisme abstrait en créant une nouvelle forme d'expression par la peinture. De plus, l'artiste selon la définition d'Hegel est un être créatif doué d'exemplarité. Kant définie cette exemplarité comme la production pouvant servir à d'autres par la suite de mesure de ...

« majestueuse. Par sa sculpture, Bourgeois se libère de ses cauchemars d’enfant. De plus, l’art peut servir de catharsis pour l’artiste. En effet, l’artiste qui se purge de ses passions peut devenir libre de sa création. Picasso dans son tableau intitulé La mort de Casagemas représente son ami mort pour se libérer de son chagrin. L’artiste, peut donc par son art, devenir une homme libre si sa création lui permet d’exprimer son génie. Néanmoins cette artiste peut voir des barrières entraver sa liberté de créer. Un artiste peut aussi être prisonnier de son art, Nietzsche qualifie l’art comme « danser dans les chaines ». C’est à dire que pour lui, l’artiste n’est pas libre, il doit faire avec les contraintes. Tout d’abord ces contraintes peuvent être d’ordre économique, des artistes, comme Picasso, ont créé des œuvres à partir de matériaux de récupération. Nature Morte à la Chaise Cannée crée en 1912 par Picasso à partir d’une toile cirée et d’une corde est une œuvre qui ne lui permet pas d’exprimer l’intégralité de son génie créatif. En effet, son imagination est limitée pas les contraintes du aux matériels utilisés, sa liberté est donc bornée. Le matériel détermine en parti le résultat de l’œuvre même si l’artiste utilise son esprit créatif pour la production d’une œuvre exemplaire. Dans le domaine musical, les instruments ont un rôle majeur dans l’effet produit. En effet, le remplacement d’un instrument peut changer la sensation escomptée par le compositeur. De plus, certaines sociétés ne permettent pas aux artistes d’exprimer leur volonté. Pendant le règne des nazis en Allemagne puis dans une partie du monde, Hitler installa une doctrine culturelle, interdisant entre autres, le mouvement moderne, le surréalisme, qualifié de « dégénéré ». « Théâtre, art, littérature, cinéma, presse, affiches, étalages doivent être nettoyés des exhibitions d’un monde en voie de putréfaction pour être mis au service d’une idée morale, un principe d’Etat et de civilisation » écrivait Hitler dans Mein Kampf. Pendant cette époque, les artistes ne purent réaliser les œuvres qu’ils désiraient sans le consentement du ministère de la propagande. Les artistes ne sont donc pas des hommes libres dans certain Etat. Platon expose la théorie dans La République que l’artiste est un imitateur et non un libre créateur. En effet, dans les mouvements artistiques passés, les artistes représentaient la nature à travers des sculptures ou des peintures. Les artistes produisaient des œuvres selon un modèle existant ce qui s’éloignait de l’idée d’artiste libre. Néanmoins, pour des mouvements comme le Pop’art et les ready-made, le génie créatif de l’auteur est exprimé à partir d’un objet réel, pourtant l’artiste est libre. L’urinoir de Duchamp ou les Ballons de basket Flottant de Jeff Koons ne peuvent selon la définition de Platon devenir des véritables œuvres d’art pensée librement par leur créateur. Or, la liberté de ces artistes a été de détourner ces objets pour en faire de véritable inspiration pour les artistes contemporains. Enfin, l'artiste est un êtres déterminé. En effet, l’artiste ne choisit pas les obsessions, les thèmes, les problématiques qui l’intéressent. Il ne choisit pas d'écrire, de peindre sur tels thèmes ; ces thèmes s’apposent à lui. Cette absence de liberté est d'ailleurs encore plus tangible au niveau de son inconscient. Un artiste ne pense pas à chaque détail de son oeuvre, ce serait impossible, or il y a une cohérence, il y en a toujours des thèmes, des motifs auxquels l'artiste n'avait pas réfléchi à l’avance. Chaque détail d’un tableau n’est pas forcement voulu par l’artiste. Pollock ne connaît pas à l’avance la manière dont la peinture sera étalée et dirigée sur la toile. C'est donc son inconscient qui agit et l'inconscient on ne peut le diriger. L'inconscient naît en "aspirant" l'extérieur, ce qu'il reçoit. C'est, encore une fois, une absence de liberté pour l'artiste. L’artiste n’est donc pas totalement libre lors de la production de son art. Néanmoins, l’Art permet de libérer l’homme de certaines de ses aliénations et d’exprimer des idées. Peut on alors penser que l’artiste peut librement s’exprimer au travers de son art ? Paul Walther TS1 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles