Devoir de Philosophie

Le discours sur la folie est-il un instrument de pouvoir ?

Voir sur l'admin

Extrait du document

discours

Les fous n'ont pas toujours été des marginaux.

 

En les faisant enfermer, la psychiatrie classique a contribué à aliéner la folie plutôt qu'à la libérer.

«La folie dont la Renaissance vient de libérer les voix, mais dont elle a maîtrisé déjà la violence, l’âge classique va la réduire au silence par un étrange coup de force.«

 

Michel Foucault, Histoire de la folie à l'âge classique

« -Le discours "PS)'Chiatrique n'est pas un instrument de -pouvoir Ut·H• La fin de la psychiatrie, comme de toute pratique médicale, est la guérison du patient ou, du moins, la diminution de ses souffrances. Il est vrai que dans le cas de la folie, cette guérison est extrêmement difficile, voire impossible. La folie peut être sou ffra nt de t ro ubl es l'instituti on p syc hiatriqu e parfois guérie me ntaux lége rs o u occa- fournit le c adr e propi ce ce rtain s c as de foli e s io nn e ls ne pourr a ie nt à un e a mé lioration de so nt gué ri ssa bles. p as co nn aître d 'a m éli o- l'ét at du pati ent. D es névr oses gra ves, des rati on. La psychiatrie cas limit es peu ve nt êtr e L'asile est moderne un cadre propice est libérale •CLes fous] se sont détour- à la guérison n6s de la r6allté ext6rleure L es psychiatres éclai- mals , pr6cis6ment pour L asile ne re mplit pas rés ont abandonné cela, ils en sevent: plus sur un e fon ction d e les pratiques barbares le r6elit6 int6rieure, psy- ré pr essio n, m ais un e telles que les électro- chique, et peuvent nous d6voller bien des choses fon c ti on hum anit aire. chocs ou la lobotomi- qui, autrement, nous res- Dans les sociétés sation . D e puis Freud, terelent inaccessibles.• modernes, où les per- on reco urt plu s volo n - Sigmund Freud, Nouvelles Conférences sonnes souffrant de tiers à la psyc hoth éra- d'introduction à folie trouveraient-elles pie et à la psyc hanaly se. la psychanalyse refuge ? Dan s la ru e? Les fou s qui ne prése n- L e ur co mport em ent irr a- tent p as de troubl es su s- tra it és gr âce à des thé- tio nn el l es m e ttrait en ce ptibl es de l es rendr e r ap i es qui assoc ie nt assis- dan ger. Au sein de le ur dan gere ux pe u ve nt vivr e t a n ce mo ral e e t m é di-famill e? C'es t so u ve nt la librem e nt et ne so nt sui - ca tion . L aissées à elles- famill e qui est à l 'origine vis q ue de loin en l o in. m êm es, l es per so nn es d e le ur maladi e. Seule La psychiatrie moderne ne réprime pas la folie mais tente de la guérir ou du moins de la libérer en reconnaissant ses aspects créatifs. »

Le document : "Le discours sur la folie est-il un instrument de pouvoir ?" compte 1027 mots. Pour le télécharger en entier, envoyez-nous l’un de vos travaux scolaires grâce à notre système d’échange de ressources numériques ou achetez-le pour la somme symbolique d’un euro.

Echange
Loading...

Le paiement a été reçu avec succès, nous vous avons envoyé le document par email à .

Le paiement a été refusé, veuillez réessayer. Si l'erreur persiste, il se peut que le service de paiement soit indisponible pour le moment.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Prévisualisation du document Le discours sur la folie est-il un instrument de pouvoir ?

Liens utiles