Devoir de Philosophie

Mentir, est-ce qu'il y a de plus immoral ?

Extrait du document

mentir

Pourtant, cette thèse du sens commun, pleine de bon sens sernhle-t-it,

eM-elle aussi solide criii n'y parait et ses argument si fondés ?

La distinction entre la parole et les actes sauve le mensonge au norn de conséquences plus graves mais 0.0 s'a rrétent les conséquences ? S'il s'agit des conséquences immédiates, cela s'entend ; être mort est plus embêtant qu'être trompé— Mais puisque Von veut ici s'attarder sur les conséquences, allons jusqu'au bout du raisonnement : pourquoi S'arrêter aux conséquences immédiates ? Je sais bien qu'un acte en entraine un autre et que, de proche en proche, se déroule une liste impressionnante d'effets. Et alors » m'aperçois qu'a ternie, un mensonge peut occasionner pour l'humanité dans son ensemble (un chercheur ment sur la nocivité d'un médicament\" plus de malheur qu'un simple assassinat (le mari trompé qui tue sa femme dans un

accès passionnel ne continue pas de tuer    A vrai dire, s'il fallait mesurer la moralité à l'aune des conséquences, comme nous ne connaissons pas la fin de leur d'aine infinie, nous serions bien à la peine pour juger jamais de la moralité d'un acte I

De même, constater que les diverses sociétés ne punissent, par le droit, pas le mensonge au même titre que des crimes plus graves, autorilse-t-il à légitimer le Mensonge ? Que dois-je faire pour sauver une vie, mentir ? il semble bien plutôt que je devrais m'opposer à rassassin, combattre le mal ! POurquol au lieu d'exposer ma propre vie, ne serait-ce qu'en me taisant, en refusant de répondre, devrais* choisir de mentir ? Parce que ke suis un làche.., La hiérarchie pratique que les droits mettent en place n'est en aucun cas un

« permis de mentir ri. C'est compte tenu de la faiblesse de ia moralité humaine, une façon de faire fonctionner l'ensemble. C'est peut-être habile d'un point de vue sociologique, efficace techniquement, niais cela ne prouve Pas que le mensonge n'est pas la chose la plus immorale.

Enfin quant au fameux mensonge par tierrianitt, constatons qu'a suivre ce raisonnement, on peut également tuer par humanité ».. Dernièrement, une fausse publicité pour Mercedes mettait en scène la voiture dernier cri de la marque, bourrée d'Informatique, dans un petit village autrichien un petit garçon joue sur un chemin. La voiture fonce tout seule et :écrase : et on entend une mère désespérée hurler le nom de son fils chéri : « Adoif I Cette brave voiture ne vient-elle pas de faire le bien On trouvera pour tous les actes immoraux de telles circonstances oui, au vu des conséquences, font que finalement il y aura eu un bien pour un mal. Par conséquent cela ne nous renseigne en rien sur la hiérarchie des actes immoraux._

C'est que si l'on veut bien comprendre ta moralité et la hiérarchie des actes immoraux, il faut peut-être moins s'intéresser à leurs conséquences, qui certes sont ce qu'il y a d'important pour le droit, qu'a l'intention qui préside à l'accomplissement. C'est en elle en effet que réside toute la moralité « quelqu'un de bien », c'est quelqu'un qui veut te bien. Il peut échouer à le réaliser, du moment qu'il a tout mis en oeuvre pour y parvenir, rae-e est moral.

 

mF au regard de rintention, nous pouvons bien dire que le mensonge constitue

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles