Devoir de Philosophie

Philosophie, Faut-il s'abstenir de penser pour être heureux ?

Extrait du document

philosophie
Introduction :                 En rentrant de l'école je voyais mon chat, j'essayais de jouer avec moi mais il ne comprenais rien. Je me posais la question est ce que mon chat a une pensé? Est-il heureux sans penser ? Le bonheur est un état de bien-être, de pleine satisfaction. Mais en quoi pensé peut-il l'empêcher d'être heureux ? Penser serait-il un obstacle a notre bonheur ? Nous étudierons dans un premier temps qu'en effet penser peut être un obstacle a notre bonheur d'ou nous verrons que lorsque nous pensons; nous somme capable de faire notre propre malheur. Par la suite nous étudierions dans un second temps que la penser ne peut pas être un obstacle au bonheur d'ou nous verrons que lorsque nous pensons, je peux être maitre de moi même, faire mes choix savoir qu'est ce qu'il m'arrive si je suis malade, malheureux et comment y remédier afin de trouvé une éventuelle solution. I- La penser semble être un obstacle a notre bonheur.                 Pen...

« d'inquiétude qui peuvent me rendre malheureux. D'où que ma  penser peut être douloureuse, et même ma penser peut me pousser a faire des actes sans intérêt ou être irraisonnable. Mais encore je peux prendre conscience de ma faiblesse, de ma maladie de ma mortalité. Je peux considère aucune importance de mon état de santé. On ne peut pas échapper a notre moral, car celle-ci peut nous interdire certain plaisir que se soit un aspect religieux telle que consommer certaine substance illicite (alcool, viande de porc...) et même si l'ont désobéis à notre morale cela aurais des répercutions sur notre état mental et ressentir du regret. La raison m'empêche de m'échapper ma conscience et de ma moral c'est bien pour cela que nous pouvons faire notre propre malheur. Mais étant donner que ma raison m'interdit certain plaisir et certain actes; celle-ci peut-elle me poser un obstacle a mon bonheur ? Peut-il y avoir du bonheur sans penser ? L'interdiction de certain plaisir par ma penser pose t-il un obstacle à mon bonheur ? Sachant que le bonheur est un état de bien-être, de pleine satisfaction; il ne se limite donc  pas qu'à l'addition de plaisir. C'est ce que nous verront dans la seconde partie de notre raisonnement. II- La penser ne peut pas être un obstacle à notre bonheur.                 Lorsque nous pensons nous établissions un raisonnement nous permettant de faire des choix de distingué le bien et le mal. Lorsque je pense je peut savoir par exemple pourquoi je suis malade et pourquoi je vais mal moralement ou physiquement et comment je peux y remédier. De plus quand je pense je peux savoir pourquoi je ne suis pas satisfait et de quoi je manque pour pouvoir me satisfaire, je pourrais vivre mieux, vivre heureux pour mieux me satisfaire. Donc penser peut être un avantage a mon bonheur il peut être un moyen pour parvenir a satisfaction. Je peux savoir ce qui est hors de ma porté et donc je m'obstine pas a poursuivre un objectif qui semble être totalement hors de mon atteinte, et donc cela me permet de ne pas souffrir. De plus lorsque je pense je me contrôle il s'offre a moi plusieurs choix et plusieurs possibilité de résoudre un problème »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles