Devoir de Philosophie

Sommeil de la raison et monstruosité

Extrait du document

 La barbarie naît de l'exercice de la raison travaillant sur des prémisses absurdes, tenues pour des axiomes évidents de la pensée. En voici deux exemples : tout « étranger « est dangereux et doit donc, raisonnablement, être détruit, d'où le racisme ; de même, tout individu qui ne se conforme pas en pensées et en actes aux lois de l'État est nuisible et doit être mis hors d'état de nuire : poussé à son extrémité par un raisonnement absolu, ceci conduit au totalitarisme.

Ainsi, la raison engendre, elle aussi, des monstres : on nous dira qu'il ne s'agit que d'une raison pervertie. Mais cette raison pervertie est, néanmoins, une émanation de la raison !

C. Synthèse : l'homme porte en lui du terrible et du fantas­tique.

Comment comprendre, en une unité plus haute, cette faculté qu'a l'homme de sécréter des « monstres «, de pro­duire du fantastique, du déroutant, du « hors normes «, de l'effrayant ? Dans la thèse, l'imagination, la passion, etc., enfantaient ces étranges créatures.

« La connaissance et la raison dans le domaine de la littérature, d'une écoute de la musique, d'une attention prêtée à l'esthétique, etc. Cependant, la connaissance de cette gravure, si elle facilite la démonstra­ tion, n'est pas indispensable. Seconde difficulté : l'intitulé fait également allusion à un ensemble de connaissances historiques sur la raison et son engendrement à l'époque classique (cf les travaux de M. FoucAULT utilisés dans la seconde partie) qui ne font pas nécessairement partie du « bagage » d'un élève de terminale. La dialectique du sujet est complexe et suppose une maîtrise qui n'est peut-être pas à la portée de tous. Dans ces conditions, que faire pour tenter une approche rationnelle? • Exceptionnellement, il ne semble pas qu'il faille se tourner d'abord vers l'élucidation conceptuelle pour réaliser ici une approche efficace. Dans ce cas précis, les données de l'intuition sont très intéressantes. Que nous suggère cette phrase? Qu'y sentons-nous? Surgissent, pour nous, intuiti­ vement, sur le plan de l'imaginaire, des êtres fantastiques ou effrayants, un déploiement hétérogène... Abandonnons­ nous d'abord à ces visions. L'intuition, dans le cas de ce beau sujet, précède le concept. .. • Conceptualisez ensuite avec rigueur. - Sommeil : à prendre ici en plusieurs significations : • état d'une personne qui dort, avec suspension de la conscience et activité onirique ; • état de ce qui est provisoirement inactif, en situation d'inertie, sans «vigilance». - Raison (du latin ratio : calcul, compte) : • puissance de bien juger et de distinguer le vrai d'avec le faux; • faculté de raisonner, de développer discursivement concepts et propositions ; • système de principes (identité, non contradiction, etc.) . • »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles