Devoir de Philosophie

Y a-t-il un plaisir à gouverner ?

Extrait du document

On parle de gouverner comme l’action de diriger une nation. On conçoit que le fait de gouverner attire fortement les hommes, puisque cela implique la possibilité de commander, de décider pour la multitude. Mais il importe aussi de souligner que gouverner nécessite une écoute du peuple gouverné, puisque l’on gouverne pour le maintien d’un pays dans son essor tant social qu’économique. Toutefois l’histoire a montré que certains gouvernements pouvaient être illégitimes puisqu’ils favorisaient les désirs d’un seul ou de quelques uns (la tyrannie). Dès lors la place du gouvernant renvoyait au plaisir arbitraire et égoïste qui ne tenait pas compte du bonheur des sujets constitutifs de toute nation. Peut-on alors concevoir un plaisir de gouverner qui marque un progrès total, c’est-à-dire qui se fonde sur des principes républicains inébranlables ?     

Liens utiles