Devoir de Philosophie

Présentation générale de l’œuvre : « Vipère au Poing » d’Hervé Bazin

Publié le 05/10/2016

Extrait du document

Présentation générale de l’œuvre : 1) L’œuvre Cette œuvre est un roman autobiographique d’Hervé Bazin publié en 1948, son titre est « Vipère au Poing ». Ce roman entre dans le parcours de l’autobiographie et de la thématique ; Art, technique, expression. L’étymologie de « autobiographique » vient de « auto » qui veut dire soi en latin, de « bio » qui veut signifier la vie et de « graphie » l’écriture en grec. « Vipère au poing » et le premier roman autobiographique d’Hervé Bazin (1911-1996). Celui-ci l’a rendu très célèbre. L’histoire se déroule au début du XXe siècle, plus précisément dans les années vingt, sois à la fin de la seconde guerre mondiale. Ce roman raconte l’enfance terrible qu’à vécu Hervé Bazin. Le titre Dans le premier chapitre, le roman commence par une anecdote. Le narrateur raconte un passage de son enfance. L’enfant tombe sur une vipère et l’étouffe. Cet acte lui vaut à être comparé à Hercule, le personnage mythologique grecque, qui dans son berceau étrangla deux serpents. Lorsqu’il écrit ce livre des années plus tard, il compara les yeux de sa mère à celle de la vipère. Comme la vipère il aurait voulu la tuer, pour cause d’avoir gâché son enfance. Décrire et analyser l’œuvre Le narrateur, Jean Rezeau allias Hervé Bazin, présente dans cet extrait le portrait de chacun des cinq membres la famille Rezeau. La famille Rezeau est une famille bourgeoise dans la région angevine. Dans leur petite enfance, Freddie et Jean n’ont pas été élevés par leurs parents, partis en Chine pour le travail, mais par leur grand-mère. Au décès de celle-ci, les parents reviennent s’installer en France, récupérant la garde des deux aînés et leur présentent Marcel, le benjamin de la fratrie, né en Chine. Le portrait d’une famille de tragédie de théâtre ou de cinéma « Atrides en gilet de flanelles », c’est comme ça que compare l’auteur à sa famille. Les Atrides sont une famille de la mythologie grecque, frappée par de multiples drames famili...

« Le narrateur, Jean Rezeau allias Hervé Bazin, présente dans cet extrait le portrait de chacun des cinq membres la famille Rezeau. La famille Rezeau est une famille bourgeoise dans la région angevine. Dans leur petite enfance, Freddie et Jean n’ont pas été élevés par leurs parents, partis en Chine pour le travail, mais par leur grand-mère. Au décès de celle-ci, les parents reviennent s’installer en France, récupérant la garde des deux aînés et leur présentent Marcel, le benjamin de la fratrie, né en Chine. 1) Le portrait d’une famille de tragédie de théâtre ou de cinéma « Atrides en gilet de flanelles » , c’est comme ça que compare l’auteur à sa famille. Les Atrides sont une famille de la mythologie grecque, frappée par de multiples drames familiaux. L’auteur met en avant le dégoût qu’il éprouve pour sa famille et surtout la haine qu’il a pour sa mère. « gilet de flanelles » est une métonymie de la bourgeoisie et une hyperbole ironique. Le style d’Hervé Bazin se caractérise souvent par de l’ironie pour mettre à distance les souvenirs douloureux de son enfance. Cette pause descriptive au sein du déroulement du roman rappelle une scène d’exposition au théâtre ou un gros plan, personnage par personnage au cinéma. Le narrateur s’adresse directement au lecteur en créant une connivence, un pacte autobiographique avec lui. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles