Devoir de Philosophie

La Pensée fait la grandeur de l'homme

Extrait du document

Sujet 2 : Explication de texte

La Pensée fait la grandeur de l'homme

« Je puis bien concevoir un homme sans mains, pieds, tête (car ce n'est que l'expérience qui nous apprend que la tête est plus nécessaire que les pieds), mais je ne puis concevoir l'homme sans pensée : ce serait une pierre ou une brute. L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature ; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser : une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer. Mais, quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt, et l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien. Toute notre dignité consiste donc en la pensée. C'est de là qu'il nous faut relever et non de l'espace et de la durée, que nous ne saurions remplir. Travaillons donc à bien penser : voilà le principe de la morale. »

Question 1 : Question 2 : Question 3 : Question 4 : Question 5 :

Blaise Pascal

 

Sujet 2 : Explication de texte

 

Question 1 : Expliquer l'expression « je ne puis concevoir un homme sans pensée »

Ce texte écrit par Blaise Pascal s'intitule « La pensée fait la grandeur de l'homme ». Dans la phrase l'auteur nous dit (ligne 2) « je ne puis concevoir un homme sans pensée », il nous explique que ce qui différencie l'homme des autres espèces qui contemplent la terre est le fait que l'homme est la capacité de pensée (entendement), il confirme ensuite que « l'homme sans pensée : ce serait une pierre ou une brute ». Mais pourquoi le pouvoir de pensée valorise-t-il les hommes ? Le titre de ce texte est révélateur en effet, il nous fait comprendre que la pensée fait la grandeur de l'homme, l'auteur écrit que « Je puis bien concevoir un homme sans mains, pieds, tête » (ligne 1) mais un homme sans la capacité de pensée ne peut être appelé homme.

Note : dans le texte « homme » = les êtres humains, c'est-à-dire les hommes et les femmes.

Question 2 : Pourquoi l'auteur compare-t-il l'homme à un roseau ? Pourquoi est-il « le plus faible de la nature ? »

Un roseau est une petite plante qui pousse autour des lacs et des mares, l'auteur compare l'homme à un roseau qui est « le plus faible de la nature » il ajoute que même si l'homme est le plus faible de la nature c'est un « roseau pensant » (ligne 4), c'est-à-dire un être « faible » qui est capable de penser. L'auteur illustre cette fragilité de l'homme en disant qu' « une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer » (ligne 5).

Question 3 : Expliquer la phrase « l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien. »

En écrivant cette phrase « l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien », l'auteur nous dit que l'univers est un être « fort » donc il peut facilement écraser un être « faible » (l'homme) mais l'univers n'a pas conscience de sa force, parce qu'il n'est pas capable de penser, l'auteur continu son écrit en disant que « quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt » (ligne 4) c'est-à-dire que seul l'homme est capable d'être conscient de ce qu'il fait ou ce qu'il subit c'est ce qui fait de lui un être à part.

Question 4 : Expliquer et illustrer la thèse de l'auteur.

 

À travers ce texte, l'auteur montre qu'un homme n'est point un homme sans pensée, que ce qui fait de lui un homme est la pensée en effet dans la ligne 7, il écrit « Toute notre dignité consiste donc en la pensée ». Selon l'auteur un être sans pensée n'est pas un homme, un homme est un être qui pense. Il termine son explication en écrivant « Travaillons donc à bien penser » (ligne 9), c'est-à-dire qu'il ne nous sert à rien de penser à l'infini du temps et de l'espace car nous sommes des êtres insignifiants face cette immensité. Il nous dit à nous lecteurs que fasse à notre petitesse nous ne pouvons que nous intéresser qu'à notre petite vie car nous sommes des êtres de passage dans ce monde alors que l'univers est éternel.

« Blaise Pascal Expliquer l'expression « je ne puis concevoir un homme sans pensée » Pourquoi l'auteur compare-t-il l'homme à un roseau ? Pourquoi est-il « le plus faible de la nature ? » Expliquer la phrase « l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien. » Expliquer et illustrer la thèse de l'auteur. L'homme est-il un animal comme les autres ? Correction Sujet 2 : Explication de texte   Question 1 : Expliquer l'expression « je ne puis concevoir un homme sans pensée » Ce texte écrit par Blaise Pascal s'intitule « La pensée fait la grandeur de l'homme ». Dans la phrase l'auteur nous dit (ligne 2) « je ne puis concevoir un homme sans pensée », il nous explique que »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles