Devoir de Philosophie

Commenter ou discuter cette pensée de Pascal : Athéisme, marque de force d’esprit, mais jusqu’à un certain degré seulement. PLAN.

Extrait du document

pascal

La foi en un Dieu personnel apparaît une croyance individuelle sur laquelle il est légitime que les opinions divergent. Mais peut-être une réflexion approfondie permettrait-elle de découvrir le lien mystérieux qui rattache notre être fini à l’infinie Réalité. Peut-être la vie morale apparaît-elle aux régions obscures où noire être rejoint l'Etre Universel, où tous les êtres se rejoignent en l’Etre.

« de sa grandeur, à l'intuition de linfini; or l'athéisme n'arrive pas ii cette découverte essentielle. 2e partie. - La pensée de Pascal pourrait être reprise, avec quelques nuances, dans certaines doctrines plus mo- dernes qui acceptent et parfois exaltent la croyance en Dieu ; par exemple A. - Le criticisme de Kant, qui, comme les athées, s'acharna à détruire toutes les preuves théoriques de l'exis- tence de Dieu a) critique de l'argument ontologique; b) de la preuve par l'idée du parfait; c) de l'argument cosmologique d) de l'argument téléologique t B. - mais voit dans la croyance en Dieu une exigence de la moralité, un postulat de la raison pratique 2 C. - Le pragmatisme de James, prouvant la valeur de l'expérience religieuse par son efficacité D. - L'intuitionnisme, surtout chez un disciple original de Bergson, M. Edouard Le Roy, pour qui a) les preuves classiques de l'existence de Dieu soni insuffisantes, et, d'ailleurs incompréhensibles à la majo- rité des croyants b) M. Le Roy ajoute on ne démontre pas Dieu; ors J'expérimente ; on le vil c) ainsi l'athée est un croyant, mais qui ne se rend pas compte de ce qu'implique sa croyance 4. 3e partie. - D'autre part, ta phrase de Pascal pourrait être acceptée par tous les positivistes, qui refusent de ré- 1. Sur ces importantes critiques P:. M., pp. 753-754. 2. Ph. S. et M., pp. 330-332. 3. Ps. M., pp. 757-758. 4. Ps. M., pp. 758-759. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles