Devoir de Philosophie

ÉQUIVOQUE DE L'IMAGE ET MALADIES DE L'IMAGINATION

Extrait du document

a) Par l'imagination, l'individu vivant s'approprie les règles de la vie collective (éducation selon des modèles et, réciproquement, usage des signes). Il participe à une existence symbolique (vie des signes) et il entre dans la généralité (vie pensante). Il exerce ainsi individuellement des fonctions dont l'origine reste sociale. L'imagination est donc équivoque. Elle se comprend par les systèmes de signes qu'elle met en oeuvre (imagination collective ou d'époque). Mais, réciproquement, elle se présente au-delà des contradictions de la vie comme une résolution propre à la conscience : c'est une résolution médiate de la vie.   

Liens utiles