Devoir de Philosophie

Est-ce le privilège de l'humanité d'avoir une histoire ?

Publié le 04/03/2004

Extrait du document

histoire

II- L'avènement d'une histoire de l'humanitéa) Ici, le présupposé est que, malgré la diversité des cultures, « l'humanité « est une notion claire ; or, en dehors du fait qu'apparemment cette notion n'existe même pas dans toutes les cultures, que penser de l'idée selon laquelle il y aurait des sociétés ou des peuples sans histoire (cf. Race et Histoire de Lévi-Strauss) ?b) Mais si l'on reconnaissait à toute culture son historicité, l'unité de ces histoires reste problématique ; tissée par l'infinité des histoires que peuples et individus, incessamment, racontent et se font raconter (cf. Schapp), cette histoire ne reste-t-elle pas irréductiblement plurielle et imprévisible, de sorte qu'il faudrait plutôt parler des aventures de l'humanité ? Ou faut-il reconnaître que cette unité est aujourd'hui, à l'ère de la « communication « et d'une économie devenue mondiale, un « fait « accompli, de sorte que c'est seulement aujourd'hui que commencerait véritablement l'histoire de l'humanité ? Et de quel privilège ce fait serait-il alors l'expression ?c) Cette unité relève-t-elle plus que de l'universelle aliénation d'une civilisation dont on peut se demander ce qu'elle a d'« humain « (cf. la dialectique des Lumières telle que la pense Adorno) ? Change-t-elle quelque chose à l'idée que le spectacle de l'histoire est d'abord celui des souffrances de l'humanité ? La mondialisation de l'économie, le fait que soit advenu le temps où toutes les cultures se voient embarquées dans une même histoire, rend d'autant plus urgent le souvenir d'une unité de l'histoire de l'humanité proprement « humaine «, à savoir comme tâche éthique - souvenir d'une histoire telle que la pensent en particulier Kant, Cassirer ou Husserl.

  • I) Avoir une histoire est le privilège de l'humanité.

a) L'histoire commence avec la conscience. b) Avoir une histoire, c'est être libre. c) Avoir une histoire, c'est progresser.

  • II) L'humanité n'est pas la seule à avoir une histoire.

a) La notion d'évolution est une idée moderne. b) Toute chose a une histoire. c) Il y a de l'imprévisible dans le règne animal.

.../...

Liens utiles