Devoir de Philosophie

Freud et la répression des instincts de l'homme : commentaire de texte

Extrait du document

freud

Freud

Dégagez l'intérêt philosophique du texte suivant à partir de son étude ordonnée:

« Une violente répression d'instincts puissants exercée de l'extérieur n'apporte jamais pour résultat l'extinction ou la domination de ceux-ci, mais occasionne un refoulement qui installe la propension à entrer ultérieurement dans la névrose. La psychanalyse a souvent eu l'occasion d'apprendre à quel point la sévérité indubitablement sans discernement de l'éducation participe à la production de la maladie nerveuse, ou au prix de quel préjudice de la capacité d'agir et de la capacité de jouir la normalité exigée est acquise. Elle peut aussi enseigner quelle précieuse contribution à la formation du caractère fournissent ces intincts associaux et pervers de l'enfant, s'ils ne sont pas soumis au refoulement, mais sont écartés par le processus dénommé sublimation de leurs buts primitifs vers des buts plus précieux. Nos meilleures vertus sont nées comme formations réactionnelles et sublimations sur l'humus de nos plus mauvaises dispositions. L'éducation devrait se garder soigneusement de combler ces sources de forces fécondes et se borner à favoriser les processus par lesquels ces énergies sont conduites vers le bon chemin.«

La libido qui est soumise à une répression violente subit un refoulement lui-même violent. Ce désir refoulé investit l'inconscient et forme la névrose. Si la répression n'est pas trop violente, le refoulement prend alors la forme d'une « sublimation «. Le désir est investi dans la réalisation d'une oeuvre artistique, culturelle, sociale, et non plus fixé dans l'inconscient. La réalisation du désir sexuel est atteinte de manière détournée, par une satisfaction consciente, qui n'est pas elle-même sexuelle. Parmi ces oeuvres se trouvent les buts de la civilisation (la morale, la politique ... ).

« préparatoire : souligner les mots qui apparaissent plusieurs fois dans le texte, ou sous la forme de synonymes, repérer les termes que l'on devra expliquer, soit en faisant appel à des connaissances, soit en utilisant le texte lui-même . ..- « Violente répression » et« sévérité » ; « instincts » (2 fois) ; « sources de forces » et « énergies » ; refoulement » (2 fois) ; « éducation » (2 fois) et « formation du caractère » ; un grand nombre de termes qui impli­ quent l'idée d'un résultat : « apporte pour résultat », « occasionne », « participe à la production de », « est acquise », « quelle précieuse contri­ bution à ... fournissent ... » ; on peut rapporter « névrose » à « maladies nerveuses » et « pervers » ; enfin « sublimations » (2 fois) . ..- Il faudra expliquer les termes d' « instincts », « refoulement », « névrose», « psychanalyse», « normalité»,« pervers» et« asociaux», et celui de « sublimation » auquel l'auteur accorde une importance par­ ticulière puisqu'il est souligné et précédé de « dénommé » On le voit, les mots à expliquer sont souvent aussi ceux qui reviennent plusieurs fois dans le texte. LA CONCLUSION DU TEXTE Cette conclusion se trouve ici à la fin du texte, elle constitue la dernière phrase. Elle indique ce que l'éducation ne doit pas être et ce qu'elle devrait être. Le thème du texte est donc l'éducation. L'auteur cherche à montrer que l'éducation ne doit pas contraindre certains penchants, mais les « conduire vers le bon chemin » : telle est la thèse. LA STRUCTURE DU TEXTE L'auteur montre d'abord en quoi la thèse de la discipline dans l'édu­ cation est inutile, puis en quoi elle rend l'éducation impossible, enfin il indique ce que devrait être une éducation véritable. Les divers moments de l'argumentation correspondent ici aux parties du texte. PLAN Introduction 0 Une éducation par la contrainte est non seulement inutile mais très nuisible. 0 L'éducation sévère rend toute éducation véritable impossible. 0 Donc l'éducation ne doit pas combattre la libido, mais l'orienter. Conclusion »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles