Devoir de Philosophie

KANT: Un principe de pédagogie...

Extrait du document

kant

 Un principe de pédagogie que devraient surtout avoir devant les yeux les hommes qui font des plans d'éducation, c'est qu'on ne doit pas élever les enfants d'après l'état présent de l'espéce humaine, mais d'après un état meilleur, possible dans l'avenir, c'est-à-dire d'après l'idée de l'humanité et de son entière destination....

- Texte d'une grande richesse thématique, dont l'intérêt est de resituer le problème de l'éducation dans une configuration d'ensemble qui lui donne toute sa portée (problématique du progrès, problèmes politiques et sociaux, relation individu-société, etc.).

« Domaine d'application : non seulement la pédagogie au sens strict, mais, de façon générale (et par extension) toute entreprise de formation de.s hommes . Développement thématique et principaux aspects de l'argu­ mentation: -L'état de fait ne constitue pas, en matière d'éducation, une norme. Nécessité d'un dépassement. - Nature de ce dépassement: régler l'éducation non sur ce qui est, mais sur ce qui doit être («idée de l'humanité»). -Les deux moments précédents constituent la thèse positive de Kant. Ce qui suit est plutôt la critique de l'usage habituel, développée sur deux plans parallèles (éducation et politique). a) Premier aspect de la critique des usages habituels : le con­ formisme parental et l'absence de réelle volonté éducative. L'adaptation comme seul critère. Contenu de la critique : s'adap­ ter ou se plier à un monde corrompu constitue une déchéance . b) Deuxième aspect de la critique : explication des ressorts internes de la conduite parentale (pragmatisme à courte vue des parents) . c) Troisième aspect de la critique: l'obstacle politique au pro­ grès de l'éducation. Machiavélisme des «princes» qui se sou­ cient peu de l'accomplissement personnel de leurs sujets. d) Développement de l'analogie princes/parents, donc de la régulation politique et du processus éducatif : • le droit: la régulation devrait être accomplie pour le bien des enfants ou des sujets eux-mêmes. • le fait : parents et princes sont prisonniers d'un pragmatisme caractéristique. Ils ne visent que des intérêts déterminés . e) Retour à l'exposé positif: intérêt particulier et bien général ne sont pas incompatibles, mais se motivent réciproquement . f) Conclusion : Mise en évidence de l'enjeu capital d'une bonrie éducation . • Éléments pour une démarche d,'introduction. -Constat de la diversité des conceptions de l'éducation. - Formulation des ambiguïtés de la notion d'adaptation comme but explicite de l'éducation (un comportement adapté n'est pas forcément soumis ou conformiste) . - Position du problème de la norme de l'éducation. - Présentation du texte comme énoncé d'une manière très particulière d'envisager cette norme. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles