Devoir de Philosophie

La « science des moeurs » épuise-t-elle l'ensemble des problèmes moraux qui se posent à la conscience ?

Extrait du document

conscience

D'autre part, comme le dit DURKHEIM (Sociologie et Philosophie, p. 86-87), elle « nous fournit les moyens de juger l'opinion morale et, au besoin, de la rectifier «. DURKHEIM nous donne deux exemples de ces « recti­fications « possibles : — Une règle morale fondamentale, par exemple le respect des « droits de l'individu «, peut s'éclipser momentanément de la conscience commune. La Science des moeurs nous montre qu'il s'agit d'un principe en rapport avec les conditions essentielles de notre organisation sociale et qu'on ne peut donc laisser périmer. —  nversement, une règle morale peut apparaître, à la lumière de la Science des mœurs, comme une survivance, vestige d'une structure sociale aujourd'hui dépassée (voir des exemples, 

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles