Devoir de Philosophie

Le statut social de l'homme et de la femme est il d'origine biologique ?

Extrait du document

 Beaucoup d'inégalités subsistent entre les hommes et les femmes chose qui a toujours existée et existera toujours même si dans certains domaines elle s'estompent sans toute fois disparaître. elles ont toujours été présentes à travers les différences sociétés que l'humanité à traversée, celle de la Rome antique en passant par la civilisation grec. On va déterminer si ces différences peuvent influer sur le statut social qui leur est attribué , sur cet ensemble de droits et d'obligations socialement déterminés en vertu des valeurs qui ont cours dans un groupe culturel donné.

Est ce que le place obtenue dans la société est elle la même pour les hommes et les femmes , a t'on les mêmes racines entres hommes et femmes , possédons nous les mêmes droits ? Une société égalitaire peut elle immerger un jour ?

« personne apte à décider de sa vie (IV, 38) : "Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités parlesquelles Dieu a élevé ceux-là au dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doterles femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises." Ou encore, sur la servitude à laquelle lafemme est assignée (VII, 188) : "C'est lui qui vous a créés tous d'un seul homme, qui en a produit son épouse afinqu'il habitât avec elle, elle porta d'abord un fardeau léger et marchait sans peine." "Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de faire la loi à l'homme, qu'elle se tienne tranquille. C'estAdam en effet qui fut formé le premier, Eve ensuite. Et ce n'est pas Adam qui se laissa séduire, mais lafemme qui séduite, a désobéi.". La misogynie chrétienne est un artifice pratique pour désigner le boucémissaire. Mais le salut existe (1 Tim 2, 15) : "Néanmoins, elle sera sauvée par la maternité". Un ventre, telest l'unique rôle de la femme dans une société chrétienne. Dans la religion bouddhiste: L'attirance pour une femme vient surtout De la pensée que son corps est pur Mais il n'y a rien de pur Dans le corps d'une femme De même qu'un vase décoré rempli d'ordures Peut plaire aux idiots De même l'ignorant, l'insensé Et le mondain désirent les femmes La cité abjecte du corps Avec ses trous excrétant les éléments, Est appelée par les stupides Un objet de plaisir". La religion est bien claire sur la place de la femme, elle place bien évidemment l'homme au dessus et considèrecelle ci comme un objet de plaisir, de soumission. Certes, l'homme acquière sa domination d'un point de vue biologique et puis même si l'on ôterai ces différences,que nous nous basions sur un plan ménager, ou certain choses sont faisables pour les êtres des deux sexes,pourquoi la femme est elle toujours affilier aux taches du quotidien alors que l'homme serait en mesure de le faire,ceci ne sollicite nullement une quelconque force . Cette dévaluation de la femme n'aurait elle pas une autreorigine ? Quel autre facteur influe ? l'environnement dans lequel nous vivons ne serait il pas à l'origine réelle decette distinction, de cette inégalité qui perdure ? des femmes guerrières qui résident sur les rives de la mer noire et qui mutilent les hommes pour augmenter leurs »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles