Devoir de Philosophie

Nos besoins sont-ils socialement déterminés ?

Extrait du document

La détermination des besoins (vitaux) par la société n?a de sens qu?en ce que la société (idéale) satisfait rationnellement les besoins : besoins et société sont tous deux déterminés par la rationalité, orientés selon le bien. Nature et culture ne sont pas opposés.   II. Rousseau : la rupture et les besoins factices   Rousseau (Discours sur l?origine de l?inégalité parmi les hommes) dénonce la dimension factice de la constitution de la société humaine et, partant, l?organisation rationnelle de la satisfaction des besoins par la Cité. L?homme n?est un être social que par accident et volonté. La société est un artifice tandis que l?essence de l?homme est le désir, cette pulsion de la nature exigeant la satisfaction du besoin. Cependant, bien que cela soit artificiel, l?homme n?est pas et n?est jamais dans l?état de nature où s?exprimeraient librement ses pulsions (l?état de nature est une fiction théorique). L?homme est toujours déjà en société. Tout autant que la société permet l?organisation des besoins et leur satisfaction, elle en crée sans cesse de nouveaux : l?homme est toujours hors de lui (loin de l?authenticité de son c?ur ? La nouvelle Héloïse) dans une société de l?artifice qui détermine ses besoins. Pour Marx (Ebauche d?une critique de l?économie politique), la production industrielle, tout en assurant la répartition individuelle relative des besoins, fait de la chose un produit et du besoin une consommation : l?homme dont les besoins sont déterminés par la société est un consommateur.

Liens utiles