Devoir de Philosophie

Quelle personne éprouve un sentiment de danger (réel ou imaginaire) devant l'état de « non-servitude >>, devant le pouvoir spirituel de dire oui ou non ?

Extrait du document

A. Niveau de la réflexion psychanalytique : le fantasme du maître tout-puissant

 

Qui a peur de la liberté ? Question énigmatique, paradoxale, qui résonne avec une certaine étrangeté à nos oreilles : car comment pourrait-on redouter la liberté, qui semble le bien le plus précieux aux humains ? Les hommes combattent, dit-on, pour leur liberté. Et, néanmoins, c’est souvent pour leur servitude qu’ils se battent, comme nous le dit l’exemple fameux de certains esclaves, qui refusèrent la liberté quand elle leur fut offerte et se révoltèrent devant sa réalité. Qui dit mieux ? Aussi faut-il s’interroger sur la question posée.

« doit, en effet, savoir qu'on ne répond jamais dir ectement à la qu es­ tion, mais qu'on le fait médiatement par l'interméd iaire du problème. Po urquoi des situations de sou mission volontair e, qui sont liées à la peu r de la liberté ? Comment peut-on vouloir l'oppression ? N' est­ il pas aisé de se laisser guider par un ma ître tout-puissant ? En dé­ fi nitive, n'exis te-t-il pas un amour de la servitude, laquelle est fré­ qu emment apaisante, et la lâche té de l'homme ne doit-elle pas être prise en com pte ? Tel est le probl ème soulevé par le sujet. L'homme n'est-il pas, par paresse, responsable de sa minorité ? Le problème soulev é par le sujet prend racine dans la réalité de la nature hu­ mai ne: l'homme est-il vraiment libre par natur e, comme le prétend Rousse au? L'e njeu de l'intitulé est manifeste : il met en cause une situation quotidienne, bien souvent historique et politique, grosse d'énigmes qu'il faudrait dénouer : notre gain de pensée sera donc spéculatif et pratique. Plan Le plan sera de type progressif , par appr ofond issement des notions envisagées Introduction Pr oblémati que: exis te-t- il un amour de la servitude, laquelle peut apaiser l'homme ? L'hom me, responsable de sa minor ité? Discussion A) Plan de la psychanalyse : a peur de la liberté celui qui expéri­ mente le fantasme du maître tout-puissant (Freud). 8) Plan psychologico-politi que: a peur de la lib erté cel ui qui s'as­ simile ou s'iden tifie au che f auq uel il obéit (La Boétie). C) Plan psychologico-philoso phique: ont peur de la lib erté le lâche et le paresseux (Kant). Conclusion Il exis te un amour de la servitude. Bibliographie FREUD, Moïse et le monot héisme, Gallimard. KANT, Qu'est-ce que les Lumi ères?, in Philosophie de l'histoire, Au- bier-Monta igne. LA B OÉT IE , Disc ours de la servitude volontaire, Payot. LEGENDRE, Jouir du pouv oir, Min uit. REICH, La Psych ologie de masse du fascisme, Payot. Russ, Les Théories du pou voir, Le livre de poche-Hac hette. ffi Corrii:é Pla n dév eloppé 1) Intr oduction Qui a peur de la liberté ? Qui éprouve un sentiment de danger devant l'état de non-s ervitude, devant le pouvoir de dire oui ou non qui représente l'expérience quotidienne de la conscience ? Qu elle personne est psychiquement marquée par �A�gg�a �!e·s �ba �s �9� 9·/�P�hj �lo�s o�p� h�je ...................... --------------------- 131 La pratique et les fins »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles