Devoir de Philosophie

Quelles sont les conditions d'une science de l'histoire ?

Extrait du document

histoire
introduction « L'unique tâche de l'historien est la pure compréhension de ce qui a été et de ce qui est, événements et actions » (Hegel). Cette compréhension peut-elle se poser en science ? A quelles conditions ? Première partie : Position du problème On peut entendre par science de l'histoire : 1) un ensemble de connaissances concernant un objet déterminé, constitué selon une méthode spécifique et sur lequel tous les hommes sont susceptibles de s'accorder ; 2) un tel ensemble, mais où les connaissances sont fondées sur des lois, c'est-à-dire sur des relations objectives vérifiables (ainsi que dans les sciences physiques). La première définition pose le problème de la méthode visant à l'établissement objectif des faits historiques, la seconde de leur explication, donc de la causalité en histoire. Deuxième partie : La science entendue au sens 1 pose donc par la définition d'une méthode a) de critique historique : l'établissement des faits historiques doit se fonder sur la mise en question de la valeur des documents (indices, témoignages) basée sur : ? une critique externe portant sur leur intégrité et leur authenticité ; ? une critique interne portant sur leur contenu : problème de la motivation d'un témoignage, des distorsions qu'il opère et des fabulations. Un témoignage pourra être retenu s'il concorde avec d'autres dont il est indépendant. b) de synthèse historique, autorisant la compréhension d'un ensemble de faits. Cette méthode doit définir, s'il est possible, des critères permettant de déterminer les faits significatifs et de les regrouper afin de les interpréter. Mais existe-t-il une méthode pour élaborer une synthèse scientifique ?

Liens utiles