Devoir de Philosophie

MÉTIERS ET FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Publié le 17/06/2012

Extrait du document

Malgré leur importance croissante, les formations supérieures en université et en grandes écoles sont loin de représenter l'ensemble des formations à finalités professionnelles. Elles gardent d'ailleurs un certain caractère de polyvalence qui fait que, bien souvent, leurs diplômés peuvent s'orienter vers divers secteurs ou diverses activités, avec ou sans formation de spécialisation complémentaire. La plus grande partie des métiers sont en fait accessibles par des voies spécifiques - certaines pouvant d'ailleurs être considérées comme faisant partie de l'enseignement supérieur - qui forment un ensemble assez diversifié, voire disparate. Ces formations ont d'ailleurs des statuts multiples et sont rattachées à différents ministères (Agriculture, Santé, Industrie, Culture, etc.). L'étroite relation qui, dans la plupart des cas, relie ces formations aux métiers correspondants a conduit à en faire une présentation plutôt « verticale « que « horizontale «, c'est-à-dire secteur par secteur, plutôt que niveau par niveau. Cette présentation est nécessairement rapide, et ne peut que donner les grandes lignes des secteurs économiques, des métiers qui s'y pratiquent et des formations qui permettent d'y travailler.

« 141 serai notaire. s.:rai deyllfè,,:omm•• Jmf'll, c-'1'!'1 un •:hl1· .:taL quand trqvaillf'l',.OD vous en .-mpi'•·l.e: e·.-st moi '!"" •:n m'ira! J.-l. Charmel Le choix d'un métier: une tâche difficile dans le labyrinthe des sélections et des filières ... recrute parmi les diplômés de l'enseignement supé­ rieur (niveau licence ou ingénieur) ; la catégorie B correspond au niveau baccalauréat ; la catégorie C au niveau B.E.P.C. et la catégorie D au niveau fin d'études primaires. Dans chacune de ces catégo­ ries, les agents avancent en fonction de leur ancien­ neté et de leur compétence (évaluée par la notation de leurs supérieurs) ; mais il est possible de chan­ ger de catégorie par la voie de concours internes (ouverts aux titulaires). Le recrutement, dans le statut de fonctionnaire, se fait presque toujours par concours externe, et les agents admis sont soumis à un stage d'un an avant d'être définitivement titularisés. Mais il faut noter, parallèlement à ce recrutement direct, l'accès à la fonction publique au niveau de la catégorie A par l'intermédiaire d'écoles ayant vocation de former des fonctionnaires. 8215-1 Parmi ces écoles, la plus célèbre est l'Ecole nationale d'administration, qui recrute et forme des hauts fonctionnaires pour les grands corps de l'Etat : le Conseil d'Etat, la Cour des Comptes, les tribunaux administratifs, les corps diplomatique et consulaire, le corps préfectoral, l'inspection des Finances et le corps des administrateurs civils (pour les fonctions les plus élevées des administra­ tions centrales). Il est à noter que l'E.N.A. recrute à la fois sur concours externe et parallèlement sur concours interne ouvert uniquement aux fonction­ naires qui peuvent ainsi atteindre aux plus hauts grades. Une autre école célèbre est !'Ecole Poly­ technique, dont environ les deux tiers des élèves sortent dans la fonction publique, en général dans les grands corps techniques civils (ponts et chaus­ sées, télécommunications, eaux et forêts, etc.) ou Page 2 »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles