Devoir de Philosophie

? Peut-on échapper au temps ?

Extrait du document

temps
? Peut-on échapper au temps ? Le temps est une dimension inévitable de notre existence et nous parlons ici du temps qui passe, de l'inscription de notre existence dans un temps que nous subissons et qui, de ce point de vue-là, semble matériellement incontournable. Nous ne pouvons pas sortir du temps ou l?arrêter. Ce temps qui constitue notre existence désigne aussi le temps passé, nos souvenirs, notre mémoire, et ce que nous en faisons. Enfin, le temps peut aussi désigner le temps à venir et la mort qui l'accompagne. Nous voyons donc que le sujet part du principe que le temps est un fardeau dont il faudrait se libérer, mais qui serait dans le même temps une contrainte incontournable. Est-il donc possible d?échapper au temps et de ne pas en être son prisonnier ? I: Il est possible d?échapper au temps 1) L?homme a en effet le désir d?échapper au temps et d?être immortel. La cause de ce désire que nous avons d?échapper au temps est que le temps est considéré comme un fardeau et donc il nous apparait comme une cont...

« BORSALI Younès TG01 cherche à éviter le repos qui nous amènerait à penser à notre mort et à angoisser. On pense en quelque sorte à échapper à la mort car on n’a plus conscience que le temps passe, on a l’impression en s’occupant que l’on échappe au temps. 3) Il y a aussi d’autres moyens d’échapper au temps en cherchant des forment d’éternités dans les religions, dans l’art. Face à des vérités révélées par un créateur dans le contexte de la religion, on a l’impression d’échapper au temps et donc à la mort. Dans le contexte de l’art, en gravant son emprunte comme les tombeaux ou les sépultures, l’art est en quelque sorte un anti destin qui offre l’immortalité. Cela montre bien que l’homme à les capacités de trouver des moyens pour se donner l’impression d’échapper au temps voir même d´échapper à la mort. Il pense pouvoir ainsi vivre hors du temps. Mais ces moyens censés libérer l’homme du temps ne sont- ils pas au contraire ce qui fait de l’homme l’esclave du temps ? II) Désirer échapper au temps nous conduit à en devenir encore plus prisonnier et le caractère éphémère des stratagèmes que trouve l’homme pour échapper au temps montre bien qu’il a des limites. On a beau penser échapper au temps en se disant que puisqu’on s’occupe et qu’on se divertie, on n’a pas conscience du temps qui passe, la mort reste inéluctable. Le divertissement nous amuse certes mais cette dissimulation ne doit pas faire oublier ce qui nous fait arriver à la mort. En effet , l e risque de ces subterfuges est justement de se bercer d’illusions et d’en arriver à penser que l’on peut outrepasser sa condition d’homme mortel. Mais malgré tous ses stratagèmes utilisés, l’homme reste soumis aux lois de la nature qui impose l’arrivée de la mort malgré tout. Le danger c’est qu’à trop se persuader d’échapper au temps on finit penser pouvoir outrepasser la mort. Vivre dans des illusions, c’est ne plus être libre, on est alors prisonnier du temps. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles