Devoir de Philosophie

Cela a-t-il un sens de vouloir échapper au temps ?

Extrait du document

temps

En conclusion, nous pouvons voir que vouloir échapper au temps est impossible car il est irréductible et irréversible. Mais aussi que l’homme est dans le présent donc il doit vivre dans le présent et ne pas essayer de fuir le temps. En plus que cette action soit impossible elle est vide de sens, vaine car  à vouloir échapper au temps on passe à côté de sa vie, pour rien. Et si ce vœu d’échapper au temps masque la peur de la mort il est tout aussi inutile et vide de sens car nous n’avons aucune raison de craindre la mort car elle n’est rien pour le corps vivant. Après ce développement nous nous apercevons bien que vouloir échapper au temps est inutile et vain et que les hommes s’ont aucune raison d’avoir du temps qui passe.

Plan  et idées développées

 

I-                   Qu’est ce que le temps ?

 

-Saint Augustin (philosophe) et l’aporie du temps

-ce qu’on appelle temps est en fait une mesure du temps, une durée

-on prend conscience du temps que par les changements.

 

II-                Pourquoi avons-nous peur du temps

 

-il n’y a qu’un temps : le présent, donc pourquoi avoir peur du temps => Saint Augustin « comment le passé et le futur peuvent-ils être des temps puisque l’un n’est plus et que l’autre  n’est pas encore «.

-échapper au temps par crainte de la mort => Epicure, Lettre à Ménécée

-elle nous incite à vivre, à exister => les stoïciens (être ou être conscient qu’on est ou un point de vue opposé celui des fatalistes « à quoi bon ! «)

 

III-              Est-il vraiment utile d’essayer d’échapper au temps ?

 

-le temps est irréductible et irréversible

-notre perception du temps, une heure est une heure.

« passé. Si nous ne savons pas parler du temps puisque nous ne savons ce que c'est alors pourquoi en avons-nouspeur ? Cette peur du temps qui s'échappe et nous rapproche tous les jours un peu plus de la mort ne serait pasplutôt le peur de la mort que nous essayons de retarder ? De par le fait que le temps nous rapproche de la mort ilserait possible que vouloir échapper au temps serait en fait une façon de vouloir retarder notre mort car nous avonspeur de celle-ci. Cette peur vient de la représentation dont nous nous faisons de la mort. En effet, puisquepersonne ne sait ce qu'est la mort et surtout ce qu'il y a après la mort alors les hommes se font une représentationde celle-ci, en s'imaginant le paradis et l'enfer dans la religion, par exemple. Sauf que pour Epicure, comme ill'explique dans La lettre à Ménécée il ne faut pas craindre la mort puisque si le corps meurt, l'âme aussi. Donc la mort n'est rien pour les vivants puisqu'ils sont dans la vie et la mort n'est rien pour les morts car ils ne ressententplus rien et que leur corps comme leur âme est mort. De plus la mort nous incite à vivre. En effet, puisqu'il est difficile de changer notre représentation de lamort, alors nous « profitons » de la vie. Mis à part les fatalistes, qui pensent « à quoi bon vivre puisqu'on vamourir ! » la mort nous incite à vivre, à exister. C'est-à-dire à être et prendre conscience qu'on est, pour mieuxprofiter de la vie. Comme les stoïciens qui profitent de la vie, comme on dit de nos jours, dans le sens où on vit dansl'excès. Mais il y a surement d'autre moyen pour vivre et exister avant que la mort nous prenne, par exemple. Laprocréation est un moyen de laisser quelque chose de nous même après la mort, elle nous permet donc de ne pasdisparaître totalement. Si la mort n'est rien pour nous et qu'en plus nous avons la possibilité de ne pas disparaîtresans laisser aucune trace de nous alors pourquoi avons-nous peur du temps et de la mort ? Même si nous avions des raisons de craindre et de vouloir échapper au temps cela serait absurde car personne ne peut échapper au temps, personne ne peut le contrôler. De plus, le temps est défini par deuxdéterminismes et personne ne peut rien y changer : le temps est irréductible et irréversible. En effet, le temps estirréversible c'est-à-dire qu'il ne peut reculer dans le passé ou avancer vers le futur. Ensuite le temps estirréductible, ce qui signifie que le temps ne s'allonge pas ou ne se raccourcit pas et là encore personne ne peutchanger quelque chose. Ces deux caractéristiques du temps nous montrent bien qu'il est inutile de vouloir échapperau temps et que vouloir lui échapper n'a pas de sens, en plus d'être impossible. Le fait que le temps soit irréductible,donc que le temps ne varie pas, pose le fait qu'une heure est toujours une heure. Même si nous n'en avons pas lamême perception selon notre âge, notre activité… quand on est enfant et qu'on passe notre temps à jouer le tempsnous paraît plus court tandis que si l'on est en train de travailler ou de s'ennuyer, alors le temps nous paraîtbeaucoup plus long mais ce n'est pas le temps qui change c'est notre perception du temps. A force de vouloir échapper au temps, les hommes passent à coté de plein de chose. Comme le dit Pascal« l'incapacité de l'homme se montre dans le fait qu'il n'arrive pas à saisir le présent ». Dans cette phrase, nousvoyons bien que l'homme a toujours voulu échapper au temps et laisser passer sa vie sous ses yeux. Du coup au lieude vivre pleinement sa vie, il l'aura passé à essayer d'échapper à la mort, en vain, évidement car cela estimpossible. En conclusion, nous pouvons voir que vouloir échapper au temps est impossible car il est irréductible et irréversible.Mais aussi que l'homme est dans le présent donc il doit vivre dans le présent et ne pas essayer de fuir le temps. Enplus que cette action soit impossible elle est vide de sens, vaine car à vouloir échapper au temps on passe à côtéde sa vie, pour rien. Et si ce vœu d'échapper au temps masque la peur de la mort il est tout aussi inutile et vide desens car nous n'avons aucune raison de craindre la mort car elle n'est rien pour le corps vivant. Après cedéveloppement nous nous apercevons bien que vouloir échapper au temps est inutile et vain et que les hommess'ont aucune raison d'avoir du temps qui passe. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles