Devoir de Philosophie

«C'est toujours par autrui que passe mon désir, et que mon désir reçoit un objet Je ne désire rien qui ne soit vu, pensé, possédé par un autrui possible. C'est là le fondement de mon désir. C'est toujours autrui qui rabat mon désir sur l'objet.» Gilles Deleuze, Logique du sens

Extrait du document

deleuze

Il est indéniable que le désir d'autrui influence le mien. L'homme étant un être social, il copie toujours un modèle.

 

Cela s'observe déjà chez l'enfant, qui accordera plus de valeur aux jouets d'un autre enfant qu'à ceux qu'il possède, même si ces derniers sont plus beaux. Le développement des sociétés démocratiques occidentales ne fait que confirmer, de manière aussi éclatante qu'inquiétante, cette mimétique du désir. La diversité des modes de vie, des

opinions, a fait place à un conformisme qui, à bien des égards, ressemble à une tyrannie sans tyran. Cela dit, les créateurs de nouvelles valeurs (artistes, penseurs, hommes politiques illustres) sont justement des êtres dont le désir est assez fort pour ignorer ce qui a de la valeur aux yeux des autres. Les personnalités fortes sont celles qui accordent du prix à ce qu'elles seules estiment avoir de la valeur.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles