Devoir de Philosophie

Crise et progrès

Extrait du document

Les périodes de crise se caractérisent par un arrêt de l'évolution historique. La société ne progresse plus, elle se trouve dans une impasse. Les crises sont toujours destructrices et provoquent une régression.

L'histoire se déroule selon un processus dialectique. Les crises sont inévitables, mais elles accouchent de progrès. Une crise ne signifie pas la destruction d'une société, mais sa transformation et son évolution.

« - Crise et progrès ne s 'excluent pas l'un l'autre 4H•n• L'histoire se déroule selon un processus dialectique. Les crises sont inévitables, mais elles accouchent de progrès. Une crise ne signifie pas la destruction d'une société, mais sa transformation et son évolution. L'histoire pro­ gresse par crises P o ur Hegel , le co nflit es t le m ote ur m êm e d e l' hi sto ir e. C e lle-c i se c aracté rise en eff et p ar l e c h ange me nt. Or , le c h an ge me nt histo riqu e [La violence est] l'instru­ ment grice auquel le mou ­ vement social l'emporte et met en pièces des formes pofltlques figées et mortes. • Friedrich Engels, Anti-Dühring ne s uit pas un e évo luti on lin éair e e t harmoni eu se, mai s procè de par contr a­ dic ti on s. Lor s qu e le co ncep t nou vea u de d ém oc ra ti e se heurt e au c on cept anc ie n d'ari st o- cra tie, p ar exe mpl e, un e cr ise historique sur ­ vient, au cours de laquelle la nouvelle idée remplace l'ancienne , permettant à la société de progresser . Les crises sociales sont libératrices M arx s'inspir e de la co n ception de l'hi s­ t o ir e de Hegel , sauf qu e, pour lui , ce ne sont pas l es c ri ses d es idées qui font progresse r l'hi sto ir e, mais ce lles des rapp ort s é co n omi ques . A chaqu e s tad e de l'hi s toir e co r­ r es po nd un m od e p a rti ­ culi er de rapport s éco­ n o miqu es et soc ia u x. Lorsqu'un ordre éco - nomiq ue ancie n est remplacé par un nou ­ vea u , il y a un e crise (un e révo lu tion) qui débouche sur un pro ­ gr ès (l'émancipation des travaille ur s) . La crise est un signe d'adaptation a ue ce soit au ni vea u de l'indi v idu ou à celui de la so ciét é, l es crises sont indispensab les pour progresse r. Ce sont des périodes de remise en qu es tion , des mo ­ ments où il faut trou ­ ve r des so luti ons nou ­ velles pour ré pondr e à de s probl èmes nou ­ veaux. Les cri ses sont des périodes d 'adapta tion au cours desquelles des struct ures dépassées sont remplacées par de nouvelles. Il n'y a pas d'évo luti on sans crise. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles