Devoir de Philosophie

devoir de philo, la réalité et le futur.

Extrait du document

« correspond aux souvenirs, le présent du présent est associé à la perception pure et le présent du futur existe à travers les attentes et les anticipations. Ce sont les propriétés de la subjectivité de l’esprit comme le mentionne Saint Augustin dans son livre Les Confessions. Si l’on s’appuie sur ces propriétés nous pouvons alors affirmer que le passé et le futur existent, cependant ces deux temporalités n’ont pas le même degré de réalité. L’irréversibilité, l’une des propriétés essentielles du temps, est définie par l’impossibilité de tout « retour en arrière ». Cette propriété expose donc l’asymétrie entre passé et futur, ainsi nous pouvons penser que l’existence du passé semble avoir un contenu plus précis et certain que l’avenir. En effet le passé a déjà été vécu, contrairement au futur, le passé ne provient pas seulement de notre conscience puisqu’il est l’ensemble des mouvements passés, et il a également une part de réalité dans le présent à travers les souvenirs. Tandis que le futur n’est pas encore, nous pouvons donc pas prévoir le futur, le seul futur certain est la mort ; « Nous n’avons pas de futur. Pour tout le monde le futur parfait c’est la mort. », Jean Giono. De plus le passé entraîne un sentiment de nostalgie et de regret, ainsi le passé a une influence sur nous, c’est pourquoi dans un sens le passé existe dans le présent comme l’explique Canivez : « Dans la mémoire le souvenir est présent et le passé se perpétue. Il n’est jamais tout à fait passé... ». En outre le présent ne cesse devenir du passé comme l’affirme Henri Bergson : « Nous ne percevons, pratiquement, que le passé, le présent pur étant l’insaisissable progrès du passé rongeant l’avenir. ». Le passé semble donc plus réel que le futur puisque celui-ci a existé et ne cesse d’exister même dans le présent à travers plusieurs moyens notamment avec les sentiments de nostalgie et de regret ou encore par les souvenirs. Mais le futur ne peut-il pas néanmoins impacter le réel ? Nous pourrions tout d’abord nous demander si l’avenir existe réellement ou non ? L’avenir est la partie du temps qui vient après le présent. Mais l’avenir est d’abord et avant tout une vision de l’esprit qui projette, anticipe, prévoit, espère ou craint le futur. Le réel, lui, est ce qui existe en soi, indépendamment du sujet, c’est-à-dire indépendamment de sa perception ou de ses pensées. Et si le futur existait ? si le futur était déjà défini par une force extérieure, un dieu par exemple, et que donc le réel existant hors d’un sujet était défini par celui-ci ? cette vision déterministe du futur aurait donc un impact sur le réel car le réel ne serait plus évoluant mais déjà scénarisé, comme un film déjà tourné mais pas encore dévoilé. Nous n’aurions donc plus d’impact sur le futur, et le réel autour de nous serait déjà construit, nous ne serions que des acteurs malgré nous inconscients d’un scénario déjà composé, reposant sur un enchainement d’actions et d’évènement précis. Ce qui signifierait en un sens que nous ne sommes pas libres. Par exemple on pourrait penser que »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles