Devoir de Philosophie

Le travail est-il la condition du bonheur ?

Extrait du document

travail

«Travail est toute dépense d'actes qui tend à rendre les choses, les êtres, les circonstances profitables ou délectables à l'homme; et l'homme lui-même, plus sûr et fier de soi.«

« Le travail ne peut pas nous rendre heureux 4~(·HI Le travail n'échappe jamais aux impératifs de la nécessité. Il relève du domaine de la contrainte et de la peine. Si cette contrainte n'est pas dictée par la nature, elle est dictée par des impératifs sociaux. L'homme son désir de liberté. Il Le travail est condamné lui rappelle sans cesse est nécessairement à travailler qu'il existe un fossé entre une contrainte Rousseau met en évi- ce dont il rêve et la réa- si le travail n'est plus denee ce paradoxe: lité. soumis aux seules si l'homme travaill~ tant, L'homme nécessités naturelles (se c'est qu'il est naturelle - est le seul animal nourrir, se protéger ... J, ment fainéant. Conscient laborieux il ne cesse pas pour autant d'être une con- «Introduisez le travail de fa- Q n ne peut pas dire trainte. Toute activité brique, et adieu joie, santé, liberté; adieu tout ce qui fait que le castor tra- laborieuse exige l'ac- la vie belle et digne d'être vaille. Il obéit à se~ ins- quisition d'un savoir- vécue ... Paul Lafargue, tincts. Une fois son habi- faire, donc le respect de Le Droit à la paresse tat construit , il ne lui certaines règles. Par reste qu'à se livrer à des ailleurs , en tant qu 'ac- de sa situation au sein activités vitales: se nour- tivité sociale , le travail de la nature (il est un rir, se reproduire. I:hom- impose la soumission être démuni) , conscient me; quant à lui, ne peut à des horaires, une hié- également d'être per- pas se satisfaire de ce rarchie, des impéra- pétuellement insatis - «strict minimum» . Sa tifs de productivité . fait, il n'a d'autre solu- nature désirant e lui tion que de travailler. impose le travail: tel Oi, le travail contredit est son malheur. Comme le dit Aristote , «toute action imposée par la nécessité est naturellement fâcheuse.» L'homme serait heureux s'il pouvait se passer de travailler. Le travail est toujours une peine. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles