Devoir de Philosophie

Le travail est-il la condition du bonheur ?

Extrait du document

travail

Dans la Bible, il est dit qu'Adam, après avoir désobéi à Dieu en mangeant la pomme de l'arbre de la connaissance, a été condamné au travail.

 

L'homme, depuis, doit gagner son pain à la «sueur de son front». Le travail apparaît donc comme une fatalité. Les Grecs méprisaient tout ce qui dépend de la nécessité. Jusque dans la première partie du XXe siècle, on condamnait les criminels aux travaux forcés. Voilà qui montre bien

que le travail est davantage une source de malheur que de bonheur. D'un autre côté, le travail, en tant qu'acte libre, en tant que création, en tant que réalisation des désirs et des volontés de l'individu, est à l'origine d'inépuisables satisfactions. C'est aussi grâce à lui que les hommes sont parvenus à agir sur la nature afin de la rendre moins hostile. Ils ont amélioré leur condition, à défaut de conquérir un bonheur absolu et éternel.

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles